Programme d’appui à la Formation professionnelle rurale au Niger

Swisscontact veut contribuer à l’amélioration des conditions de vie des jeunes en milieu rural dans les régions de Dosso et de Maradi, par la mise en place d’un système de formation et d’insertion professionnelle de proximité.
invalid
Niamey, Niger
13.512668
2.132516
Durée du projet
2017 - 2021
Financé par
  • Direction du développement et de la coopération DDC

Le projet

Swisscontact a mené une étude qui a montré que les jeunes ruraux sont peu ou pas formés et qu’ils manquent d’informations sur les possibilités de formation, sur les métiers existants et sur les opportunités d’emploi dans leur région.
Avec FOPROR III, Swisscontact renforce l’offre de formation et promeut l’insertion des jeunes formés en renforçant ses partenaires. Les jeunes sont accompagnés vers des activités porteuses : agriculture, élevage, aviculture, para-vétérinaire, maraîchage, métiers liés à l’hydraulique, mécanique rurale, etc.
Grâce à des formations en adéquation avec les besoins de leur région et un accompagnement de qualité, le projet FOPROR permet une insertion rapide et durable des jeunes sur le marché du travail.
Groupe cible du projet : Les jeunes (filles et garçons) non-scolarisés et déscolarisés, âgés de 14 à 35 ans.

Les dispositifs appuyés par le FOPROR :

  • Les sites intégrés de formation agricole (SIFA) : Formation qualifiante de courte durée, qui permet au jeune de maîtriser et de mettre en œuvre rapidement de nouvelles activités agrosylvopastorales au niveau de sa propre exploitation familiale, afin de diversifier et sécuriser les revenus de la famille
  • L’apprentissage DUAL : Le renforcement des compétences professionnelles des apprentis dans le secteur informel par une formation qualifiante basée sur la complémentarité entre la théorie dans un centre de formation et la pratique dans une entreprise ou un atelier
  • Les formations initiales professionnalisantes (FIP) : Une formation qualifiante, pratique et de courte durée, mise en œuvre en adéquation avec les aspirations des jeunes (14-35 ans) et les opportunités du marché local
  • Les centres de formation aux métiers (CFM) : formation initiale professionnalisante de longue durée (12 à 24 mois) qui délivre le Certificat de Qualification Professionnelle. Seul dispositif du secteur formel en milieu rural.
  • Les plateformes et espaces orientation jeunesse : Services de proximité pour informer, orienter et accompagner les jeunes dans la construction de leur projet professionnel et leur insertion dans le marché du travail.

Résultats

Fin 2019:

9 843 jeunes ont été inscrits dans l’ensemble des dispositifs pour:

·    Formation en apprentissage dual dans quatre Centres de Formation des Artisans ;
·    Formation en Site Intégré de Formation Agricole
·    Formation Perfectionnement
·    Formation Initiale Professionnalisante
·    Formation dans 17 Centres de Formation aux Métiers

dont 5 716 jeunes (inscrits en 2019) ont été attestés.

25 612 jeunes ayant intégrés l’ensemble des dispositifs depuis le début de la phase (2017) et 15 059 sont attestés.

SIFA (Site Intégré de Formation Agricole)
Un espace de formation professionnelle agricole et de production qui valorise les différentes potentialités agro-écologiques spécifiques au terroir dans lequel il est implanté.

Nouvelles

Niger
09.04.2021
Initiative du Centre de Formation des Artisans (CFA) de Gaya, vers une autonomisation complète   
Le CFA a été créé en 2012 dans le cadre du projet FOPROR financé par la Coopération Suisse. Ce centre propose des formations techniques de type DUAL. Au départ, la formation était financée à 100% par le projet et donc gratuite pour les jeunes.
Niger
09.04.2021
Les opportunités liées à la création du SIFA de Gabi-Tajaé, interview de la coopérative HADIN KAN JAMA’A (Tous unis pour la solidarité)
Avant l’arrivée du SIFA, la commune de Gabi pratiquait très peu la culture de contre saison, à cause d’un problème d’accès à l’eau. Néanmoins avec l’avènement du SIFA, et une étude approfondie du sol, il s’est avéré que le sous-sol de la commune rurale de Gabi a une énorme potentialité en eau souterraine.
Niger
Formation professionnelle initiale
03.02.2021
Sani Ango, 1ère promotion du SIFA de Lokoko
Sani Ango, marié et âgé de 27ans, fait partie des bénéficiaires de la toute première promotion du SIFA de Lokoko dans la commune de Guéchémé. Entré en formation en novembre 2013, 7 ans après il est l’heureux propriétaire d’un terrain d’un hectare.