PROGRAMME D’APPUI 
À LA FORMATION PROFESSIONNELLE RURALE AU NIGER 

Depuis 2011 Swisscontact intervient dans le cadre du Programme de Formation Professionnelle Rurale et plus particulièrement dans la mise en œuvre de cinq (05) dispositifs de formation initiale et continue dans les régions de Dosso et Maradi.
invalid
Niamey, Niger
13.512668
2.132516
Durée du projet
2017 - 2022
Financé par
  • Direction du développement et de la coopération DDC
Partenaires

Partenaires : Ministère en charge de la formation professionnelle et les directions régionales de Maradi et Dosso / Conseils Régionaux de Maradi et Dosso / mairies des communes d’intervention / chambres des métiers et de l’artisanat / fédération des artisans / chambres d’agriculture / organisations paysannes

L’objectif de ce programme est d’assurer une formation professionnelle de qualité et adaptée à la réalité socio-économique pour des jeunes filles et garçons âgés de 14 à 35 ans, afin de leur apporter les connaissances et les compétences nécessaires à leur épanouissement, à leur développement et à leur insertion socio-économique.

Durant ces 10 dernières années de mise en œuvre, le FOPROR a contribué significativement à l’amélioration de l’offre de formations dans ses zones intervention. Cette contribution a porté sur l’élargissement de l’offre de formations professionnelles tant en milieu urbain que rural, notamment à travers la création et l’équipement de 45 centres et sites de formation, sans oublier la mise en place d’un réseau de spécialistes en ingénierie de formation et en orientation-insertion des jeunes au niveau des différentes localités.

Offres et dispositifs innovants mis en place par le programme

Formation Initiale Professionnalisante

La Formation Initiale Professionnalisante (FIP) est un dispositif de formation de courte durée allant de quelques jours à un maximum de six (06) semaines. L’objectif principal de ces formations est de développer les compétences des bénéficiaires et d’obtenir une qualification leur permettant d’être directement opérationnels sur le marché du travail. Au total 5 347 jeunes femmes et 4 445 jeunes hommes ont bénéficié de cette formation et se sont installés à leur propre compte dans des métiers répondant aux besoins des communautés.

Principaux résultats des FIP : 

  • Identification des créneaux porteurs dans chaque commune
  • Création de microentreprises par des jeunes
  • Génération de revenus au niveau local
  • Satisfaction des besoins de l’économie locale
  • Indépendance économique des jeunes filles et garçons
  • Développement d’un réseau de formateurs
Formation initiale de longue durée dans le domaine agricole

Cette formation qualifiante est assurée dans les Centres de Formation aux Métiers (CFM). A l’issue de celle-ci, les jeunes apprenants sortent avec un diplôme délivré par l’État Nigérien. Swisscontact a largement contribué au bon fonctionnement de ces centres par un renforcement de capacités des formateurs, un appui en infrastructures, équipements et matériels. 

Au total 5 347 jeunes femmes et 4 445 jeunes hommes ont bénéficié de cette formation. 

Principaux résultats de la formation initiale de longue durée :

  • Renforcement des compétences dans les collectivités territoriales
  • Création d’un réseau de formateurs
  • Renforcement des capacités de valorisation des ressources locales
  • Dynamisation de l’initiative locale
Apprentissage de type dual 

Cette offre de formation contribue de manière significative au développement de l’employabilité des jeunes ; elle allie la formation à l’exercice d’un métier.

Dans le cadre du FOPROR, l’apprentissage de type dual est une formation qualifiante efficace fondée sur la complémentarité entre une formation dans un centre de formation des artisans (CFA) et la pratique dans un atelier d’entreprise. Ainsi, ce dispositif permet la transmission du « savoir-faire » propre à chaque métier. Au centre de formation, l’apprenti acquiert une formation théorique, pratique et méthodologique pour combler les insuffisances d’ordre technique et technologique, indispensables à l’exercice du métier.

Au niveau de l’atelier, l’apprenti poursuit sa formation pratique et dispose alors d’un environnement propice pour mettre en pratique les acquis du centre. Les jeunes rentrent alors très tôt en contact avec le monde du travail, leur permettant ainsi de développer une culture d’entreprise et entrepreneuriale. 

Au total 86 jeunes femmes et 892 jeunes hommes ont bénéficié de cette formation. 

Principaux résultats de l’apprentissage dual :

  • Développement de l’employabilité des jeunes
  • Renforcement des capacités de valorisation des ressources locales
  • Développement des capacités de transformation des ressources locales
  • Dynamisation de l’initiative locale
Apprentissage tutoré à travers les ateliers du secteur artisanal

L’apprentissage tutoré est un dispositif efficace de soutien à l’employabilité des jeunes artisans. Avec Swisscontact, des jeunes sans occupation professionnelle ont été confiés à des maitres-artisans en vue de les initier à l’apprentissage du métier. Au total 53 jeunes femmes et 267 jeunes hommes ont bénéficié de cet apprentissage. 

L’apprentissage tutoré consiste à placer un jeune dans un atelier afin qu’il se forme « sur le tas » au métier exercé. La formation se fonde sur une liste de compétences à acquérir, élaborée d’un commun accord entre Swisscontact et les maitres-artisans. Cette méthode d’apprentissage dure de 1 à 2 ans selon les métiers et permet ainsi de moderniser l’apprentissage effectué traditionnellement dans les ateliers. 

Principaux résultats de l’apprentissage tutoré :

  • Diversification de l’offre des services artisanaux
  • Développement des ateliers locaux
  • Renforcement des capacités de valorisation des ressources locales
  • Développement des capacités de transformation des produits locaux
  • Dynamisation de l’initiative locale
Formation initiale de moyenne durée à travers les sites intégrés de formation agricole (SIFA).

Le Site Intégré de Formation Agricole (SIFA) est un espace de formation professionnelle agricole et de production de proximité qui valorise les différentes potentialités agro écologiques spécifiques au contexte dans lequel il est implanté. Il est construit à l’image de ce que devrait être une exploitation familiale diversifiée, durable et respectueuse de l’environnement. Il s’agit d’un espace dynamique, en construction permanente, qui évolue progressivement vers une exploitation la plus diversifiée possible et qui offre toute une palette d’activités agricoles à mettre en œuvre dans la zone d’implantation. Les principes de base de l’agro écologie sont le fondement de l’enseignement en partie théorique, mais essentiellement pratique.

L’objectif principal du SIFA est de contribuer, par la formation professionnelle agricole, à l’émergence de jeunes entrepreneurs ruraux appelés à reprendre, dans le futur, la conduite de l’exploitation familiale selon des principes et pratiques reposant largement sur l’agro écologie. Il s’agit de passer d’une vision négative et résignée de l’agriculture à une vision qui met en valeur l’agriculture, en fait un « vrai métier » qui permet de gagner largement sa vie déconstruisant ainsi les préjugés vis-à-vis de l’activité agricole. Le site intégré contribue à renforcer le capital humain de l’exploitation familiale par la formation des nouvelles générations.

La formation est en priorité destinée à des jeunes de 14 à 35 ans, déscolarisés ou non scolarisés. Cette formation qualifiante d’une durée moyenne de 8 mois (4 mois sur site et 4 mois en exploitation familiale) doit permettre à l’apprenant de maitriser et de mettre en œuvre rapidement de nouvelles activités agro-sylvo-pastorales au niveau de son exploitation familiale dans le but de diversifier et sécuriser les revenus de la famille. La formation agricole est complétée utilement par des séances journalières d’alphabétisation fonctionnelle. En visant un taux de participation d’au moins 40% de filles, ce dispositif favorise une construction sociale et solidaire de l’avenir des terroirs et des familles paysannes. 

Au total 5 423 jeunes femmes et 3 246 jeunes hommes ont bénéficié de ces formations. 

La gestion administrative et opérationnelle du SIFA est assurée par une Organisation Paysanne (OP) sélectionnée par la mairie de manière transparente. Celle-ci s’engage à placer la formation des jeunes au centre de la modernisation des exploitations familiales. 

Principaux résultats  du SIFA

  • Émergence d'une nouvelle génération de jeunes exploitants agricoles
  • Amélioration de la production et de la productivité des exploitations agricoles
  • Prolifération des jardins et des petits aménagements agricoles dans les localités d'implantation des SIFA
Formation continue de perfectionnement ou de recyclage

Le dispositif de formation continue concerne le perfectionnement ou le recyclage. Il cible des artisans et des ouvriers professionnels exerçant un métier. Ce dispositif existant dans les différentes écoles et centres de formation professionnelle est renforcé et appuyé par le FOPROR en vue de satisfaire le besoin des acteurs ruraux. Celui-ci est financé par le Fonds d’Appui à la Formation Professionnelle et à l’Apprentissage (FAFPA) et d’autres partenaires techniques et financiers. Les opérateurs de formation intéressés par ce dispositif répondent à des appels lancés par le FAFPA pour obtenir des financements.

Ces formations continues de perfectionnement ou de recyclage sont de très courte durée, allant de 05 jours à 02 semaines et permettent de mettre à jour les compétences des opérateurs économiques ou d’en développer des nouvelles, améliorant ainsi leurs services et produits. Ces opérateurs deviennent plus compétitifs et améliorent significativement leurs chiffres d’affaires. Au total 7 337 jeunes femmes et 9 556 jeunes hommes ont bénéficié de cette formation. 

RESULTATS

LA Méthode d’approche de mise en œuvre
La stratégie d’intervention du programme s’est focalisée sur :
« LES SOFT SKILLS »
Swisscontact accorde une place prépondérante à un nouveau type de compétences dans son appui à la formation et l’insertion des jeunes. Au sein des dispositifs SIFA et FIP mis en place dans le cadre du FOPROR les équipes ont su introduire les « soft skills ».
LA GRANDE INNOVATION
Durant les 10 années de mise en œuvre du FOPROR, de nombreux résultats qualitatifs significatifs ont été atteints grâce aux différents dispositifs d’Éducation et de Formation Professionnelle et Technique. 
 Les principales innovations identifiées ayant caractérisé la mise en œuvre du Programme peuvent se résumer comme suit :
SIFA
Sites intégrés de formation agricole
Un espace de formation professionnelle agricole et de production qui valorise les différentes potentialités agro-écologiques spécifiques au terroir dans lequel il est implanté.

Documentation

Nouvelles

Niger
06.10.2021
Le SIFA de Guidan Roumdji crée sa page Facebook
Le site intégré de formation agricole de Guidan Roumdji a décidé de se mettre sur internet. Une grande première pour un site de formation agricole au Niger. Rencontre avec l’organisation paysanne qui est à la base de cette initiative.
Niger
06.10.2021
Faciliter la commercialisation aux jeunes producteurs formés sur les SIFA
Dans le cadre de l’expérience pilote sur « l’accès au marché » conduite par Swisscontact avec le financement de la Coopération Suisse à travers le FOPROR, 300 jeunes producteurs sortants des sites intégrés de formation agricole (SIFA), des régions de Dosso et Maradi sont mis en lien avec des entreprises et commerçants grossistes pour faciliter la commercialisation de leurs productions.
Niger
Formation continue
02.08.2021
L’apprentissage dual, un dispositif de formation professionnelle multi-acteurs 
Dans le cadre du programme d’appui à la formation professionnelle rurale (FOPROR) financé par la Coopération Suisse, Nasser Garba, ancien élève du lycée Dan Baskoré de Maradi, a suivi une formation de 18 mois, dont 06 mois de suivi post formation en électronique grand public (EGP) au Centre de Formation des Artisans de Maradi. Nasser a pu bénéficier de la formation au CFA (Centre de Formation des Artisans) grâce à la Fédération Régionale des Artisans de Maradi (FRAMI).