Nuevas Oportunidades: Réinsertion productive des migrants de retour

Le projet vise la réintégration économique des migrants de retour au Guatemala et au Salvador par la certification de leurs compétences acquises aux États-Unis ou au Mexique et par l’opportunité d’un emploi ou la création de leur propre entreprise. Le projet se compose de trois volets principaux: la certification, l'employabilité et la promotion de l'auto-emploi et de l'entreprenariat là où il existe un écosystème d’appui : acteurs institutionnels, maires, universités et entreprises privées.
invalid
Departamento de Guatemala, Guatemala
14.5649401
-90.52578229999999
invalid
Departamento de Quetzaltenango, Guatemala
14.792433
-91.714958
invalid
Departamento de San Miguel, El Salvador 
13.4451041
-88.24611829999999
invalid
Departamento de Usulutan, El Salvador 
13.4470634
-88.55653099999999
invalid
Departamento de La Paz, El Salvador
13.495364
-88.9796776
invalid
Departamento de San Salvador, El Salvador
13.7739997
-89.20867729999999
invalid
Departamento de Santa Ana, El Salvador
14.1461121
-89.5120084
Durée du projet
2018 - 2024

Le projet

Le projet Nuevas Oportunidades («Nouvelles opportunités») s'attaque à l'une des crises humanitaires les plus pressantes en Amérique centrale. En 2018, par exemple, 195 790 migrants originaires des pays du Triangle Nord de l'Amérique centrale (NTCA) ont été contraints de retourner dans leur pays d'origine, ce qui représente une augmentation de 38,5 % par rapport à 2017. Avec une politique plus stricte du gouvernement des États-Unis en matière de migration illégale et la fin du statut de protection temporaire, on s'attend à ce que cette tendance s'accentue dans les années à venir.

Les migrants, contraints de retourner dans leur pays d'origine, sont confrontés à diverses difficultés et sont souvent exclus du système social et économique. Et bien que la grande majorité d'entre eux n'aient pas de casier judiciaire, les rapatriés sont généralement perçus comme des criminels par leurs compatriotes et ont des difficultés à accéder au marché du travail. Or, il s'agit de travailleurs qualifiés, dotés d'une expérience pratique utile pour le marché du travail et aux demandes du secteur privé en matière de travailleurs qualifiés dans des secteurs économiques en pleine croissance tels que la construction et le tourisme.

Le projet met l’accent sur la réintégration productive des migrants de retour au pays en certifiant leurs connaissances et compétences acquises à l'étranger dans les secteurs de la construction et du tourisme, en améliorant les services existants (placement professionnel, développement des compétences entrepreneuriales) et en facilitant leur accès au marché du travail ou à l’auto entreprise. Toutes les quatre composantes du projet sont orientées vers l’insertion économique et sociale : évaluation et certification des compétences, accompagnement et placement, création d'entreprises, gestion des connaissances ; il facilite également les alliances intersectorielles.

La certification des compétences des rapatriés est un moyen efficace de répondre à la demande de travailleurs qualifiés dans les secteurs de la construction et du tourisme. Non seulement elle crée des opportunités de revenus pour les rapatriés, mais les services existants sont également renforcés (placement, développement des compétences entrepreneuriales).

En outre, étant donné que les migrants de retour n'ont pas accès aux instruments financiers, le projet recherche la participation des organisations de la diaspora pour soutenir les migrants de retour dans la création de leurs propres entreprises.

Partenaires du projet

à El Salvador :  

  • INSAFORP
  • Ministère des Affaires Etrangères d’El Salvador
  • Ministères du Travail d’El Salvador et du Guatemala
  • Chambres du tourisme, d’industrie et de la construction
  • CONMIGRANTS à El Salvador
  • CONAMYPE
  • FE Y ALEGRIA
  • Université de l’Est (UNIVO)

au Guatemala :  

  • Chambre guatémaltèque de la Construction
  • Intercap
  • Municipalité de Coatepeque
  • Ministère du Travail et du Bien-être social

Résultats attendus

  • 118 nouveaux emplois créés au sein des entreprises créées par les migrants de retour ;
  • 610 migrants de retour augmentent leurs revenus ;
  • 5,8 millions de dollars US d'augmentation des revenus ;
  • 18 migrants de retour avec des entreprises en régime accéléré ;
  • 130 migrants de retour propriétaires d’entreprises créées par eux-mêmes ;
  • 518 migrants de retour insérés sur le marché du travail dans une profession liée à leur domaine de certification.

Partenaires de financement

Ce projet est financé par Medicor Foundation, Green Leaves Education Foundation et d'autres bailleurs. Il fait partie du programme de développement de Swisscontact, cofinancé par la Direction du développement et de la coopération Suisse (DDC), Département fédéral des affaires étrangères DFAE.  

Nouvelles

Salvador
Insertion au marché du travail  
19.05.2022
Focus sur les projets : l'Amérique centrale: Nouvelles opportunités pour les migrants de retour
L'Amérique centrale traverse actuellement l'une des plus grandes crises humanitaires de son histoire: des milliers de personnes fuient la pauvreté, la violence et le manque d'opportunités et migrent vers le nord. En 2020, cependant, plus de 90 000 personnes sont retournées dans leur pays d'origine depuis les États-Unis et le Mexique, et beaucoup d'autres ont été expulsées. Depuis 2016, Swisscontact met en œuvre le projet Nuevas Opportunidades ("Nouvelles opportunités") pour la réintégration économique et sociale de ces rapatriés.

Nous vous remercions cordialement de soutenir notre travail avec votre don.