Principes de travail

Nous menons nos projets en respectant quatre principes de travail bien définis :

Développement de systèmes inclusifs

Nous travaillons de manière systémique, c’est-à-dire que nous formons, transmettons et responsabilisons. De cette façon, nous renforçons les organisations et les partenaires locaux et les rendons directement responsables. C’est ainsi que nous obtenons des résultats largement efficaces.

L’approche systémique examine les limites et les opportunités des systèmes existants. Les analyses détaillées des participants sont le point de départ des interventions, et examinent leurs rôles et relations, les règles dominantes du système et les relations entre tous ces facteurs. Ces analyses montrent comment le système fonctionne pour les couches pauvres de la population et quelles sont les interventions nécessaires pour leur donner de nouvelles opportunités. Les mesures d’amélioration ciblées permettent aux personnes de s’intégrer dans l’économie de marché et d’améliorer en conséquence leurs conditions de vie.

Les interventions de projet reposent sur les principes de transmission, de durabilité et d’efficacité globale :

  • Mise en place de la responsabilité personnelle et des capacités au sein des systèmes dans lesquels nous agissons.
  • Travail avec les acteurs du système, afin d’impulser des changements positifs et durables pour nos groupes cibles.
  • Exploiter les systèmes pour reproduire et diffuser des innovations qui sont utiles à un grand nombre de personnes.

La compréhension systémique du développement est mise en pratique dans toutes les phases du cycle de projet. Elle est ancrée dans toutes nos fonctions, opérations et activités organisationnelles.

Gestion adaptative fondée sur des données factuelles

Notre gestion de projet est basée sur des faits et des situations spécifiques. Nous appliquons un système standardisé de suivi et de mesure de l’impact, qui permet de prendre des décisions fondées et dans les meilleurs délais dans le cadre de la gestion des projets.

Swisscontact organise son travail de projet avec une approche de gestion flexible et fondée sur des données factuelles, qui s’appuie sur un système standardisé de surveillance et de mesure de l’impact. Cela permet à nos projets d’être toujours orientés sur l’efficacité et d’appliquer à temps des mesures correctives. La surveillance systématique des résultats de nos projets est la clé de l’assurance qualité.

Notre système standardisé de surveillance et de mesure de l’impact fournit rapidement des informations sur l’avancée et le degré de réalisation de l’objectif des projets. Les directives internes définissent les processus de gestion, les instruments et les ressources qui accompagnent nos projets dans l’élaboration et le maintien d’un système de gestion performant et adaptatif. Nous utilisons les connaissances de la surveillance pour contrôler et adapter régulièrement les stratégies des projets. Cela garantit que nos projets exploitent efficacement leurs ressources et ont l’impact attendu. 

Le standard de qualité pour la surveillance et la mesure de l’impact de Swisscontact s’oriente sur les bonnes pratiques reconnues au niveau international, comme le standard du Donor Committee for Enterprise Development (DCED).

Culture d’apprentissage

Nous développons régulièrement de nouvelles méthodes d’apprentissage pour améliorer les connaissances, les compétences et les performances de notre organisation.

Notre culture d’apprentissage vivante est un prérequis essentiel au succès de Swisscontact. Elle nous permet de rester compétitifs.

Ainsi, la création d’une culture d’apprentissage moderne n’est pas seulement décisive pour les partenaires et les clients de Swisscontact, mais aussi pour l’organisme dans son intégralité. Un facteur de réussite à cet égard réside dans le partage des connaissances au sein et en dehors de Swisscontact, puis dans leur mise en œuvre dans le cadre d’actions concrètes.

La culture d’apprentissage comprend :

  • La gestion de contenus pertinents
  • Le transfert des connaissances
  • Le processus et le pilotage
  • L’utilisation intelligente des technologies de l’information et de la communication

Nos projets impliquent la culture d’apprentissage dans toutes les phases de leurs cycles. L’interaction directe est alors aussi importante que la capacité à intégrer des espaces virtuels dans l’environnement de travail. Ensemble, nous créons une culture d’apprentissage stimulante, qui motive nos collaborateurs à acquérir et exploiter de nouvelles compétences.

Engagement du secteur privé

Nous entretenons et développons des partenariats avec des entreprises locales et internationales afin d’élargir les possibilités pour nos partenaires locaux et pour les personnes avec lesquelles nous travaillons.

Swisscontact travaille en étroite collaboration avec le secteur privé à plusieurs niveaux :

  • comme partenaire lors de la mise en œuvre de projets ;
  • comme acteur des chaînes de création de valeur ;
  • comme partenaire financier de nos activités de projets.

Swisscontact agit en tant qu’intermédiaire entre les acteurs privés et publics, encourage de manière ciblée de nouveaux modèles commerciaux et ouvre la voie à l’information, aux ressources et aux moyens financiers. Notre rôle central nous permet d’établir des relations à long terme entre les secteurs privé et public. Ainsi, nous rendons possible l’amélioration du contexte économique et la complémentarité des investissements publics et privés.