Historique

Plus de 60 ans de promotion du développement économique, social et écologique
1959
Anne-Marie Im Hof-Piguet
Anne-Marie Im Hof-Piguet, l'une des fondatrices de la Fondation et, avec le premier Président, a réussi l’opération de une levée de fonds.
La «Fondation Suisse pour la Coopération Technique» est créée. Son premier Président est le Dr Hans Schindler et son premier Directeur Exécutif est le Dr Fritz Real.
1962
Premier Ministre Nehru à l’ouverture des Centres de Formation Indo-Suisses.
A Chandigarh, en Inde, la première école professionnelle d'ingénierie de précision est ouverte.
1963
Bétail Suisse de type "Braunvieh" en Afrique
Un deuxième projet de la Fondation est l’ouverture d’une école de formation agricole à Sékou (Dahomey, aujourd’hui le Bénin).
1965
Ouverture d'un centre de formation à Gabès
Le premier projet de contrat fédéral à Gabès, en Tunisie. Le gouverneur de Gabès dit 1971 à un représentant de Swisscontact :
"Si ce centre de formation n'existait pas, il faudrait le créer parce qu'il nous montre les vrais problèmes de notre région, comme le manque d'emplois. Nous, les pays en développement, devons être mis sous pression pour obtenir quelque chose."
1971
Robert Jenny
Robert Jenny prend la direction de la Fondation et le nom change en Swisscontact.
1974
Centre de formation à Bandung
Le premier projet en Indonésie - une école de mécanique à Bandung - est lancé; L'Indonésie deviendra plus tard un pays partenaire clé.
1978
Dr. Max Gloor
Dr. Max Gloor succède à Giuseppe Bertola à la Présidence de la Fondation.
1979
Maître-fromager suisse au Pérou
Création du Senior Expert Corps de Swisscontact. Les experts soutiennent et conseillent bénévolement les petites et moyennes entreprises des pays en développement et d’Europe orientale.
Boursiers péruviens en Suisse
Après 20 ans, Swisscontact connaît un grand succès: 10 projets achevés et 8 en cours; 3 500 stagiaires diplômés et 2 000 en formation; 26 millions de francs suisses donnés par des entreprises; 14 millions de francs suisses en subventions fédérales; et 1 million de francs suisses en dons communautaires.
1980
Apprentis manipulant l’étau à PoliteknikMekanik Swiss (PMS) en Indonésie.
En Indonésie, un vaste projet financé par le gouvernement est lancé: la création de six écoles techniques pour 5 000 élèves et d’un centre de formation des formateurs.
1981
Entrepreneur au Costa Rica
Le premier projet de développement des entreprises démarre au Costa Rica.
1987
Dr Thomas Bechtler
Thomas Bechtler devient Président de Swisscontact.
1993
Mécanique au Costa Rica
Le premier projet environnemental est lancé au Costa Rica.
En Albanie, Swisscontact fait ses premiers pas dans l'Europe de l'Est post-communiste.
1994
Centre de formation en soudure au Vietnam
Notre projet de formation au Vietnam est le premier à se focaliser sur des formations brèves.
1995
Dr Urs Egger
Dr. Urs Egger remplace Robert Jenny en tant que Directeur Exécutif.
Le premier projet de micro-finance pure est lancé en Équateur.
1996
Entrepreneur prospère en Equateur
Une nouvelle approche du développement des PME est testée au Pérou et en Équateur et consiste à créer des centres de conseil aux entreprises à but lucratif.
Le gouvernement fédéral suisse lance de nouveaux contrats.
1998
Education professionnelle au Mali
Les premiers appels d'offres de la DDC remportés par Swisscontact: développement des compétences au Mali et services financiers en Équateur.
1999
Dr Hanspeter Ming
Dr. Hanspeter Ming devient Président.
2000
Maintenance automobile en Bolivie
Les projets d'assainissement de l'air, qui ont introduit de l'essence sans plomb dans toute la région, ont été fermés en Amérique centrale.
Swisscontact remporte un projet à financement global et croît rapidement.
2003
Coopératives d’Epargne et de Crédit au Kenya
En Afrique de l'Est, Swisscontact commence à soutenir les banques commerciales dans leurs efforts pour introduire et développer des services financiers.
2005
Au Sri Lanka et en Indonésie, Swisscontact contribue à la reconstruction économique après le tsunami du Boxing Day.
Peter Grüschow
Peter Grüschow devient Président. Swisscontact-Allemagne est fondée.
2008
Développement des marchés inclusif au Bangladesh
Swisscontact Amérique du Nord a été créée aux États-Unis pour collecter et acquérir des fonds.
2011
Samuel Bon
Samuel Bon devient PDG.
2012
Heinrich M. Lanz
Heinrich M. Lanz devient président.
Dans le cadre de l'initiative Momentum for Change, la Convention-cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC) désigne le programme d'efficacité énergétique EELA comme projet de référence.
2013
Tailleur à Kakuma
A Kakuma, au Kenya, on commence à développer les qualifications de base des jeunes dans et autour du plus grand camp de réfugiés d’Afrique. Swisscontact Allemagne est cédé aux employés dans le cadre d'un rachat par la Direction et devient "Fair Ventures".
Swisscontact Germany wird im Rahmen eines Management Buy-outs an die Mitarbeitenden verkauft und wird zu «Fair Ventures».
2016
Construction durable au Pérou
Swisscontact travaille au Pérou depuis 1966. Le Pérou est le premier pays dans lequel Swisscontact met en œuvre des projets de développement de manière continue depuis 50 ans.
2017
Pisciculture durable au Bangladesh
Au Bangladesh, le travail de pionnier en matière de développement des marchés touche à sa fin après 17 ans. Au cours de l’ensemble du projet Katalyst, Swisscontact a été en mesure d’aider au total 4,7 millions de petites exploitations agricoles et de PME, en les intégrant plus étroitement sur le marché.
Promotion des entreprises
Swisscontact commence à mettre en œuvre le Programme de Promotion des Importations Suisses (SIPPO). Les activités du projet sont mises en œuvre simultanément dans plusieurs pays.
2018
Enseignement et formation professionnels au Mali
Après 12 ans, le vaste programme de promotion de la formation professionnelle se termine avec succès. Plus de 60 000 personnes ont suivi une formation professionnelle.
2019
Swisscontact et le Centre de Springfield
La société de conseil britannique "Springfield Centre for Business in Development" et Swisscontact fusionnent. Le Centre de Springfield est l'une des principales organisations mondiales dans le domaine du développement d'approches systémiques.
En 2019, Swisscontact fête son 60ème anniversaire. 120 projets dans 38 pays et sept régions avec 1 100 employés et un chiffre d'affaires de 100 millions de CHF.
En ce qui concerne nos objectifs, rien n'a changé pour Swisscontact depuis sa création en 1959 : nous continuerons à créer des opportunités pour les personnes économiquement et socialement défavorisées afin qu'elles puissent améliorer leur vie grâce à leur propre initiative

Les photos d'archives présentées sur ce site ont été aimablement fournies par les Archives d'Histoire Contemporaine.