Innova

Préparer la main-d’œuvre guatémaltèque pour le futur

Grâce à l'accès à une formation continue (EFPC)  de haute qualité, le projet vise à augmenter les revenus et à améliorer l'employabilité des jeunes femmes et  hommes ayant déjà des compétences techniques.  
invalid
Guatemala, Guatemala
14.624795
-90.532818
Durée du projet
2021 - 2024

Le projet

Malgré une croissance modérée continue et une stabilité politique et macroéconomique au cours de la dernière décennie, le Guatemala n'a pas pu surmonter certains des défis sociaux et économiques que le pays a connus au cours des 30 dernières années. Les jeunes, en particulier, n'ont pas accès à une éducation ou à un emploi de qualité. En outre, la qualité et la pertinence de la formation et de l'éducation répondent rarement aux attentes du secteur privé. Ce manque de formation adaptée entrave l'accès à l'emploi et limite la mobilité de la main-d'œuvre au niveau individuel - et, au final, amoindrit la compétitivité des entreprises et leur accès aux nouveaux marchés.

Le projet s'attaque à cette disparité en œuvrant pour de meilleurs processus de formation à même de permettre aux jeunes femmes et hommes employés et sans emploi d'accroître et de renforcer leurs compétences afin de trouver un nouvel emploi, obtenir une promotion et/ou augmenter leur revenu. Cet objectif sera atteint par l’appui aux modèles pilotes d'EFPC de qualité. Spécifiques et dirigés par le secteur privé, ces modèles sont conçus et mis en œuvre en partenariat avec les institutions d'EFTP et les autorités gouvernementales.

Le projet s'articulera autour de deux domaines d'intervention complémentaires. D'une part, Swisscontact soutiendra le développement et l'amélioration des programmes de formation et de recyclage - à l'intérieur et à l'extérieur des entreprises du privé. D'autre part, Swisscontact aidera les entreprises et les associations du secteur privé à jouer le rôle principal dans la discussion sur la conception d’EFPC dans leurs secteurs au Guatemala.

Une coordination étroite sera cruciale non seulement entre les entreprises des secteurs spécifiques, mais aussi avec les instituts de formation privés et publics, les universités et les entités gouvernementales afin d’aligner l'offre et la demande de formation. Ainsi, le projet envisage-t-il de créer des groupes de travail/ tables rondes intersectoriels comme cadre de dialogue régulier et de choix de normes et standards communs pour le secteur.

Enfin, le projet soutiendra également les groupes de travail intersectoriels pour communiquer et promouvoir leur travail de coordination, les accords obtenus et les retombées pour le secteur dans son ensemble.

La conception et la mise en œuvre de processus pertinents de formation professionnelle continue (EFPC) sont améliorées ; les formations sont reconnues et certifiées par le secteur privé, ce qui permet aux jeunes hommes et femmes employés et au chômage d'augmenter leur revenu et leur mobilité dans le marché du travail.

Résultats attendus

  • 16 institutions de formation professionnelle et entreprises du secteur privé adaptent leur offre d’EFPC aux besoins du secteur privé.
  • 150 instructeurs acquièrent des compétences conformes aux besoins du secteur privé en matière d’EFPC.
  • 1220 jeunes femmes et hommes accèdent à de meilleurs services d’EFPC.
  • 830 jeunes femmes et hommes (60% de femmes) augmentent leur revenu.
  • 146 jeunes femmes et hommes sans emploi (60% de femmes) trouvent un emploi.

Partenaires de financement

Ce projet fait partie du programme de développement de Swisscontact, cofinancé par la DDC (Direction du développement et de la coopération Suisse, Département fédéral des affaires étrangères DFAE).

Liens du projet

Nous vous remercions cordialement de soutenir notre travail avec votre don.