La valorisation des déchets 

Le projet Waste to Value de Swisscontact renforce la performance environnementale des PME du secteur des services (hôtels, restaurants, cafés et mini-magasins) par de meilleures pratiques de gestion des déchets et l’accès aux produits écologiques. En outre, les activités commerciales et la sécurité des lieux de travail pour les récupérateurs informels sont améliorées en même temps que leurs revenus et la qualité de leurs moyens de subsistance. Des actions de sensibilisation des PME du secteur des services et de la population en général, ainsi que l’encouragement aux réunions de consultation public-privé dans la RDP du Laos conformément aux stratégies des gouvernements nationaux et municipaux, viennent compléter les efforts.
invalid
Vientiane
17.9757058
102.6331035
invalid
Vang Vieng 
18.95009
102.44379
Durée du projet
2021 - 2024

La gestion des déchets est un défi croissant dans les zones urbaines du Laos. La plupart des déchets finissent toujours dans les décharges car la population est peu sensibilisée aux questions environnementales. La fourniture de produits et de services écologiques est également très limitée pour réduire la production de déchets et améliorer leur recyclage. Le taux de recyclage est estimé à 10% seulement. Les matériaux recyclables sont collectés à la source ou sur les sites d’enfouissement par des récupérateurs informels soumis à des conditions de travail dangereuses, à la stigmatisation et à l’exclusion sociale.

Le projet contribue au développement inclusif et à un environnement plus sain au Laos par de meilleures pratiques de gestion des déchets et des ressources et à l’accès aux produits verts dans le secteur des services. Les PME (hôtels, restaurants, cafés, supermarchés) améliorent leur performance environnementale, accroissent leur compétitivité et réduisent leurs coûts opérationnels. Cela leur permet d’augmenter leurs revenus, de conserver et de créer des emplois. En revanche, les récupérateurs sont mieux intégrés dans la chaîne de valeur des déchets grâce à de meilleurs moyens de subsistance. Le projet comporte trois volets principaux :

Composante 1: Produits et services écologiques

Promouvoir et soutenir le développement et la fourniture de produits et de services écologiques novateurs aux PME du secteur des services, en mettant l’accent sur les hôtels, les restaurants et les cafés qui renforceront leur proposition de valeur et leur avantage concurrentiel en adoptant ces solutions écologiques.

Composante 2: Gestion des déchets

Améliorer l’efficacité des ressources et la gestion des déchets organiques et non organiques parmi les PME ciblées afin de réduire les coûts opérationnels et d’accroître la qualité et la quantité des matières recyclables propres. Les récupérateurs informels sont également soutenus pour améliorer la sécurité au travail, les opérations commerciales et l’accès aux marchés afin de renforcer leurs moyens de subsistance.

Composante 3: Sensibilisation et dialogue

Sensibiliser à l’économie circulaire et accroître la communication entre les principales parties prenantes des secteurs public et privé afin de renforcer la coordination et la coopération afin d’accroître la demande de produits et services respectueux de l’environnement parmi les PME et leurs clients.

Partenaires du projet:

  • Ministère des ressources naturelles et de l’environnement

Partenaires de mise en œuvre:

  • Associations des Hôteliers et Restaurateurs (LHRA, HGGV, RBGV)
  • Econox
  • NUoL (Université)
  • LDWDC (Centre laotien des femmes vivant avec le handicap)

Résultats attendus

  • Jusqu’à 350 PME du secteur des services spécialisées dans les hôtels, les restaurants, les cafés et les mini-magasins réduisent leurs coûts opérationnels et renforcent leur avantage concurrentiel grâce à des solutions respectueuses de l’environnement.
  • Jusqu’à 165 récupérateurs informels améliorent leurs moyens de subsistance et leur revenu grâce à un environnement de travail plus sûr et à une meilleure performance commerciale.

Partenaires de financement

Ce projet est financé, entre autres, par le canton de Bâle-Ville, la Ville de Zurich et Däster-Schild Foundation. Ce projet fait partie du programme de développement de Swisscontact, cofinancé par la Direction du développement et de la coopération Suisse (DDC), Département fédéral des affaires étrangères DFAE.

Nous vous remercions cordialement de soutenir notre travail avec votre don.

 

Nous avons besoin de votre consentement pour charger ce contenu.

Nous utilisons les services d'un fournisseur tiers pour proposer ce contenu. Veuillez vérifier les détails et accepter le service pour activer ce plug-in.

Paramètres des cookies