Programme de Formation Professionnelle

Le Programme de formation professionnelle est financé par la Direction du développement et de la coopération suisse (DDC) et mis en œuvre par Swisscontact avec le Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi (MFPE). Il a pour but d'améliorer l'employabilité des jeunes et l'attractivité de la formation professionnelle (FP). Débuté en juin 2013, il regroupe les principaux opérateurs publics de la FP, ainsi que le secteur privé en associant systématiquement les branches professionnelles concernées. Le Programme contribue ainsi à établir des partenariats public-privé et à faciliter l'émergence d'une gouvernance "multi-acteurs". Renouvelé en 2016 après une phase pilote de 3 ans, le programme bénéficie depuis d’une excellente synergie avec les partenaires de ses différentes composantes.

invalid
Tunis, Tunesien
36.81881
10.16596
Durée du projet
2016 - 2020
Financé par
  • Direction du développement et de la coopération DDC

Le projet

Un programme à la carte
Le programme a développé des dispositifs de formation innovants, répondant aux besoins du marché du travail, et structurés selon des métiers ou secteurs d’activités et les profils des publics-cibles. Le programme est décliné en 6 composantes :


Une composante "Formation de spécialisation co-certifiée public-privé". Mise en œuvre dans les centres de formation publics, elle comprend des modules de formation post-diplôme, à destination des jeunes et des professionnels. Les référentiels de certification sont établis conjointement entre les centres de FP et les professionnels sectoriels.


Une composante "Métiers de l’agriculture". Elle vise à renforcer l’aspect pratique des formations dispensées dans les centres de formation agricole, souvent réclamé par les exploitants employeurs et les nouveaux promoteurs. La composante a également pour ambition de renforcer l’intégration des centres dans leur environnement économique.


La composante "entreprises d'entraînement" (ee). Elle consiste à faciliter la mise en place de véritables entreprises dont la mission est la formation pratique et l'insertion professionnelle de ses employés, chômeurs et primo-demandeurs d'emploi. Dans ces ee, une équipe permanente de professionnels-formateurs expérimentés encadrent ces employés temporaires pendant trois mois. Fondé sur un concept existant et sur un transfert de savoir-faire entre la Suisse et la Tunisie, cette composante innovante constitue à la fois un dispositif de formation - dispositif d’insertion professionnel très performant avec un taux d’insertion d’environ 85% - et un service aux entreprises souhaitant recruter de jeunes diplômés à moindre risque.


La composante "Formation qualifiante dans les régions à faible activité économique".  La composante organise, dans les régions les plus défavorisées, des formations qualifiantes de courte durée (moins d'un mois), presque exclusivement pratiques, définies et organisées sur demande des partenaires, et « sur mesure » avec des objectifs spécifiques déterminés après analyse des besoins.
La composante « Appui à la réforme du Dispositif national de formation professionnelle ». Composante souple d’appui institutionnel, avec pour partenaire central le MFPE chargé de la mise en œuvre des réformes, elle consiste essentiellement à apporter un appui méthodologique à l’unité de gestion de projet (UGP) chargée de la coordination et du suivi des réformes.


Et, enfin, la composante "O+RH". Elle vise à faire de la valorisation des ressources humaines (RH), une variable clef de la compétitivité de l’entreprise. Elle propose des actions de sensibilisation et de formation des chefs d’entreprise ainsi que des responsables des RH, dans l’objectif d’induire des ajustements structurels tout en mettant l’accent sur l’intégration, la valorisation et la pérennisation des RH.

Résultats

Principaux résultats pour la phase 2 :

  • 2818 personnes formées dont 62% de femmes et 78% de jeunes
  • Formation certifiée de 70 formateurs d’entreprises et cadres d’entreprises
  • Renforcement du réseau des entreprises d’entrainements de Tunisie par 4 nouvelles entreprises soit 6 entreprises fonctionnelles actuellement
  • Mise en place de 5 plates-formes de formation de spécialisation cocertifiée public privé
  • Introduction d’innovations pédagogiques, renforcement de la pratique et de la gestion de l’exploitation agricole avec 3 centres de formation agricole et le secteur privé
  • Divers appuis au Ministère pour le pilotage de la réforme du dispositif national de formation professionnelle
  • Taux d’insertion professionnelle ou d’amélioration de revenu de 70 à 85% selon les dispositifs
  • Plus de 15 partenaires institutionnels dont 6 privés et 1 Suisse

 

Nouvelles

Tunisie
Insertion au marché du travail  
11.01.2021
Lancement formation spécialisation réparation pneus
Une nouvelle formation de spécialisation en réparation des pneus et géométrie des véhicules vient d’enrichir la grappe de spécialisation co-certifiée public privé dans les métiers de la mécanique automobile.
Tunisie
03.12.2019
Lancement de H2E, 7e entreprise d’entraînement en Tunisie
Créée par l’Institut Maghrébin des Sciences Économiques de Tunis (IMSET) du Groupe Honoris, H2E est une entreprise d’entraînement pédagogique qui offre une formation complémentaire aux étudiants de l’IMSET pour leur permettre d’aborder la vie active avec plus de sérénité et d’améliorer considérablement leur employabilité.
Tunisie
03.07.2019
Inauguration de l'entreprise d'entraînement de l'Agence tunisienne de la formation professionnelle
La ministre de la Formation professionnelle et de l’Emploi Saïda Ounissi et l’ambassadeur de Suisse en Tunisie Etienne Thévoz ont inauguré, le 27 juin 2019, le dernier-né du Réseau des entreprises d’entraînement de Tunisie (ReeT) : Victory Trade and Services.