Programme Formation professionnelle et Renforcement de Capacités pour l’Emploi (FORCE)

Le programme vise à contribuer à mettre en place un système efficace et attractif de formation professionnelle par apprentissage qui contribue à un développement socio-économique inclusif.
Il s’agit de soutenir la mise en oeuvre de la Stratégie Nationale pour l’Enseignement Technique et la Formation Professionnelle (EFTP) dont le Bénin s’est doté récemment en facilitant l’accès des jeunes à des formations dans des métiers porteurs, en renforçant le dispositif national de formation pour l’amélioration de l’offre et des pratiques de formations et en soutenant la mise en oeuvre de diverses réformes pour l’amélioration de la gouvernance du sous-secteur de la formation professionnelle au Bénin.
invalid
Co­to­nou
6.3702928
2.3912362
Durée du projet
2023 - 2026
Financé par
  • Direction du développement et de la coopération DDC

La performance économique apparente, contraste cependant avec la situation de l’emploi, surtout des jeunes. En effet au Bénin, l’offre de travail est toujours en décalage avec la demande avec une nette prépondérance de l’économie informelle d’environ 90% d’entreprises informelles peu développées avec peu d’employés.

Les obstacles à la compétitivité outre les problèmes de gouvernance, sont les difficultés d’accès aux ressources (crédits, marchés, intrants, énergie, technologies) qui résultent elles-mêmes de la faiblesse du sous-secteur de la formation professionnelle. Cette sous-utilisation de la main d’oeuvre des jeunes est estimée à environ 50%.

La stratégie nationale de développement a également identifié l’amélioration de la formation technique et professionnelle comme étant un principal moyen d’amélioration des opportunités d’emploi.

Le programme

Le programme vise à offrir des opportunités de formation dans des métiers porteurs à fort potentiel d’employabilité aux adolescents et jeunes. Les deux composantes du programme, dont l’une permettra d’améliorer les capacités d’accueil et de formation de centres de formation professionnelle publics et privés situés dans quatre départements du nord du Bénin (Alibori, Borgou, Atacora, Donga), et l’autre nationale promouvra une gouvernance partenariale effective et inclusive (notamment l’implication du secteur privé d’entreprises) ainsi que l’amélioration des offres de formation, en lien avec les besoins du marché.

L’approche  

Pour accompagner le passage de l'apprentissage informel à l'apprentissage formel, le modèle de la formation professionnelle en alternance est utilisé. Il en résulte des jeunes compétents et employables, ce qui permet aux entreprises d'augmenter leur chiffre d'affaires et de créer à leur tour des emplois supplémentaires.  

Dans sa mise en œuvre, FORCE applique l'approche systémique, qui nécessite d'impliquer les principaux acteurs dans un système d'apprentissage commun. Cette approche transforme les systèmes d'EFP et les institutions du marché du travail fragmentés en renforçant l'appropriation de l'innovation et de la réforme par les acteurs. Cela implique une collaboration avec les employeurs locaux, les prestataires de formation professionnelle publics et privés, les associations industrielles et les ministères au niveau national et local.

Le programme prend en compte des aspects transversaux comme l’égalité de Genre et Inclusion Sociale et LNOB.

Activités  

Avec son approche ascendante, Swisscontact met en oeuvre le système de chaîne de valeur de l'EFTP au niveau local, en identifiant les opportunités locales à saisir avec les entreprises locales qui ensuite jouent un rôle participatif dans l’identification des compétences et la formation et évaluation des apprentis locaux. FORCE joue un rôle d´appui au développement de ce système par : la capacitation des acteurs/institutions ; le renforcement du contenu de la formation ; sensibilisation et promouvoir des actions appropriées sur des aspect transversaux comme genre, l´inclusion des jeunes vulnérables, l´éthique ou gestion de l’environnement ; et d’accompagnement du développement des processus de qualité parmi les acteurs y compris l’appui matériel-financier.

Objectives

Une offre de formation professionnelle par apprentissage de qualité adaptée aux besoins du marché de travail et des jeunes vulnérables est développée et mise en place.

  • L’offre de formation améliorée est disponible dans le domaine de l’artisanat, tant dans le contenu des programmes qu’en ce qui concerne le dispositif de formation et la formation des formateurs.
  • De nouvelles formations et certifications sont disponibles, sur la base des besoins de l’économie et du marché du travail.
  • Le dispositif national d’ingénierie de la formation est réformé, pour intégrer des modèles de type dual aux lycées techniques

Une gouvernance partenariale effective et inclusive de l'EFTP est opérationnelle au niveau national et territorial

  • Les normes et les mécanismes d’habilitation, d’identification et de participation des entreprises formatrices sont établies et mises en oeuvre.
  • Les rôles et responsabilités de chaque acteur sont clairement définis dans la chaîne de valeur de l’EFTP.
  • Un dispositif de gouvernance partenarial est établi, inclusif et fonctionnel.

L'accès des jeunes défavorisés dans le nord à une formation professionnelle (duale) de qualité dans des métiers porteurs est amélioré, et des modèles spécifiques dans les secteurs de l'artisanat et de l'agriculture sont développés

  • Les capacités d’accueil des centres de formation professionnelle public et privés cibles avec un accent particulier sur les jeunes vulnérables sont augmentées, et une formation professionnelle de qualité et diplômante focalisée sur les métiers porteurs de l’artisanat est offerte.
  • Les capacités de services de formation professionnelle de courte durée offertes par les centres de formation professionnelle cibles à l’extérieur des centres sont développées dans le secteur agricole (capacités « outreach »).
  • Rayonnement des centres de formation professionnelle cibles et des bonnes pratiques à mettre à l’échelle (visites d’échanges, mécanismes de partage et de formation etc.)