BRIDGE YOUTH CONNECT 

Le but de l'activité BYC est d'améliorer l'accès des jeunes vulnérables aux opportunités économiques et sociales stratégiques au Niger et au Burkina Faso. 
invalid
Niger, maradi
13.5009779
7.103639599999999
invalid
Niger Tillaberi
14.6489525
2.1450245
invalid
Brukina Faso, Kaya
13.0910405
-1.0873551
invalid
Burkina Faso Fada N'gourma
12.0601649
0.3654204
Durée du projet
2020 - 2025
Financé par
  • USAID

Plus de 28 millions de jeunes au Niger et au Burkina Faso sont confrontés à la pauvreté, à de perspectives économiques sombres, à une marginalisation et à un avenir incertain alors qu’ils détiennent le plus grand potentiel de prospérité de la région. Face à cette situation, les jeunes sont de plus en plus vulnérables au recrutement par divers groupes extrémistes violents, dont le nombre a augmenté au cours des dernières années.

La dynamique économique limitée, la qualité et l’accessibilité limitée des services, l’état des infrastructures, l’absence d’opportunités professionnelles, la pression sur les ressources naturelles, les problèmes de gouvernance et des conflits locaux aident les extrémistes à recruter des jeunes vulnérables. Les efforts de développement du pays et de la région se trouvent directement affectés par ce cercle vicieux. Le manque d’opportunités économiques et professionnelles, le sentiment d’exclusion et de marginalisation sont parmi les causes les plus importantes qui influencent les jeunes pour choisir la voie de la violence et des conflits armés. Pour briser le cycle de l’exclusion socioéconomique et la violence, il est indispensable d’orienter positivement les capacités et le désir de changement des jeunes vers une participation effective et productive pour eux-mêmes et pour leurs communautés. Cela implique d'améliorer et de créer des liens entre les jeunes et les marchés, le gouvernement et les acteurs de la société civile pour une participation significative à la prise de décision et à la transformation positive de leurs communautés.

The Project

Le programme Bridge Youth Connect  (BYC) place les jeunes au centre de sa stratégie et de son action pendant toutes les phases afin de s'assurer que leurs aspirations et leurs motivations sont comprises, prises en compte et réalisées.

Le développement de compétences techniques et non techniques sera un élément clé des interventions de Bridge Youth Connect, qui préparera les jeunes à acquérir les compétences nécessaires sur le marché pour un emploi dans le secteur agricole ou non agricole. Cela comprendra des modules de formation flexibles et de courte durée ainsi qu'un accompagnement approfondi et adapté après les formations. D'autres activités comprennent l’appui pour l'accès au financement et à l'information sur le marché. En outre, des micro-projets seront Co-développés entre les jeunes et les dirigeants communautaires et soutenu par Bridge Youth Connect en vue d’aider à briser les barrières séparant les jeunes et les détenteurs de pouvoirs dans leurs communautés. Bridge Youth Connect soutiendra les incubateurs de petites entreprises, les instituts de formation privés, et d'autres entités de développement des compétences et de l'emploi opérant à Niamey et Ouagadougou.

Le programme Bridge Youth Connect est mis en œuvre par Mercy Corps en collaboration avec Swisscontact, SOS Sahel, Viamo, FAD, GeoAnalytics Center et Ideo.org. Le programme est financé par l’USAID.

 

Objectifs

Le but de l'activité BYC est d'améliorer l'accès des jeunes vulnérables aux opportunités économiques et sociales stratégiques au Niger et au Burkina Faso. Pour atteindre ce but, BYC se concentrera sur trois objectifs :

  • Les jeunes sont dotés des compétences dont ils ont besoin pour travailler et gagner leur vie 
  • Les jeunes et les groupes de jeunes ont un accès accru aux opportunités économiques, aux réseaux, aux informations sur les marchés et aux financements 
  • Les jeunes et les groupes de jeunes participent activement à la prise de décision au sein de leurs communautés

 

Interventions 

BYC soutiendra 65 000 jeunes à réaliser leur potentiel grâce aux actions suivantes :

  • Formation aux compétences techniques et non techniques ;
  • Amélioration de l'accès à l'accompagnement professionnel, aux informations et aux ressources ;
  • Renforcement de la capacité des jeunes pour l’engagement civique ;
  • Création d’opportunités pour les échanges entre les jeunes et le gouvernement local ainsi que la collaboration dans le développement et mise en œuvre de micro-projets.