Recrutement complémentaire au niveau des Organisations Socio-Professionnelles du nord du Bénin : Le PASDeR en accompagnement

Agriculture durable
26.01.2022
Le Programme d’Appui au Secteur du Développement Rural (PASDeR) financé par la Coopération Suisse au Bénin et mis en œuvre par le Consortium Swisscontact-LARES a pour objectif de contribuer à l’amélioration durable des conditions de vie des populations rurales dans 27 communes des départements du Borgou, de l’Alibori, de l’Atacora et de la Donga, à réduire la pauvreté et l’insécurité alimentaire. Dans son approche d’intervention, ce programme repose sur un certain nombre de principes dont le conseil agricole au profit des Exploitations Familiales Paysannes (EFP) cibles qui est au cœur des activités. Pour l’opérationnalisation de ce conseil, les ressources humaines au niveau des Organisations Socio-Professionnelles (OSP) fournissant ce service à leurs membres sont insuffisantes. Pour pallier cette difficulté, le PASDeR les accompagne dans l’amélioration de leurs dispositifs d’appui-conseils aux EFP.
Le coordonnateur de l'UDOPER Atacora Donga et un élu d'Organisation socio-professionnelle lors du dépouillement des dossiers de candidature

Un processus participatif de recrutement d’un personnel complémentaire qualifié est donc mené du 13 au 17 janvier 2022 à Parakou sous la coordination des OSP avec l’accompagnement du consortium. Ce processus a connu plusieurs étapes à savoir le lancement de l’avis de recrutement, le dépôt des candidatures, le dépouillement des dossiers, l’étude des dossiers suivie de la présélection des candidats sur la base des grilles préalablement élaborées de façon participative et de la sélection définitive des meilleurs par test écrit et par entretien. Une commission d’étude de dossiers est mise en place par OSP et comprend un élu d’OSP, un technicien (le coordonnateur de chaque OSP) et un membre du consortium. Les organisations socio-professionnelles concernées sont les Unions Départementales des Producteurs (UDP) et les Unions Départementales des Organisations Professionnelles des Eleveurs des Ruminants (UDOPER).

A l’issue du processus de sélection, 77 postes sont pourvus et sont essentiellement des postes techniques en appui aux filières dans les Organisations Paysannes communales avec une coordination au niveau départemental. Il s’agit  de : 27 assistants techniques en production animale et conseils ; 27 assistants techniques en développement organisationnel et Production végétale ; 2 conseillers techniques en production animale et conseil en gestion des troupeaux ; 2 conseillers techniques en développement des filières ; 2 conseillers techniques en renforcement de capacités des Organisations Professionnelles ;  3 Chargés de l’Administration et des Ressources ; 4 assistants techniques en suivi-évaluation ; 4 secrétaires comptables ; 06 conducteurs de véhicules administratifs.  

Le coordonnateur de l'UDOPER Atacora Donga (au milieu) en pleine discussion avec les membres de l'équipe PASDeR3
Les candidats au cours du test écrit

Le lundi 17 janvier 2022, les OSP en collaboration avec l’équipe du PASDeR, ont entretenu les lauréats sur les contraintes et les attentes du programme. Les déclarations suivantes donnent un aperçu des recommandations de quelques acteurs : « Nous vous souhaitons une bonne arrivée. Le temps n’est pas au discours maintenant. Vous avez juste le temps de rejoindre vos différents postes et là nous aurons l’occasion d’échanger sur nos attentes. Sur le terrain, vous êtes considérés comme les éclaireurs des élus. Dans certaines communes, il y a des élus qui ne sont pas lettrés, alors vous devez les aider à comprendre votre rôle et responsabilité ainsi que les attentes du programme, exhorte le président de l’UDOPER Alibori-Borgou, Chef de file des présidents d’OSP ».

« PASDeR est une équipe vaillante de six (6) personnes avec laquelle nous collaborons très étroitement pour l’atteinte des résultats du programme. L’un de ces résultats saillants est la collecte des données fiables au niveau des exploitations familiales paysannes. C’est un véritable défi qui doit être relevé donc vous ne devez pas faillir. Vous êtes là pour accompagner également les élus dans la quête de leurs résultats. Il faut alors prendre vos dispositions pour un bon positionnement vis-à-vis du PASDeR et aussi vis-à-vis des OSP » assure le coordonnateur de l’UDOPER Atacora-Donga ».

« Je voudrais vous féliciter pour votre sélection parmi tant d’autres candidats. Si vous êtes dans cette salle aujourd’hui, c’est que vous le méritez amplement. Aujourd’hui, nous sommes embarqués dans un même bateau et je souhaite que chacun joue sa partition pour que ce bateau arrive à bon port. Vous avez un parchemin mais le plus dur commence dès maintenant avec les tâches qui vous seront confiées. Vous devez tout faire pour vous hisser à la hauteur desdites tâches. Il y aura des séances de renforcement à votre profit mais la meilleure formation est celle que l’on se donne à soi-même. Soyez donc prompt pour honorer votre engagement » conseille le coordonnateur de l’UDP Alibori-Borgou.

«Aujourd’hui, c’est votre prise de service. Je vous souhaite beaucoup de courage. Il faudrait prouver que vous êtes aussi meilleur et efficace sur le terrain. Nous allons dorénavant collaborer avec une approche axée sur les résultats. Vous pouvez voir vos contrats résiliés en absence de résultats positifs. Je vous conseille donc d’innover au niveau des services rendus par les OSP aux membres et ne pas vous limiter aux seules activités » explique le coordonnateur de l’UDP Atacora-Donga.

Jacques Mensah Essou, chef du programme PASDeR3

« Je voudrais vous remercier pour votre endurance et vous encourager à prendre les dispositions pour démarrer le plus rapidement possible vos tâches et activités. Les présidents des OSP sont vos employeurs. Vous devez absolument vous rapprocher d’eux et échanger suffisamment pour mieux cerner les contours de vos tâches importantes. Ils sont là pour vous accompagner à bien effectuer le travail. Vous devez aussi avoir le courage de dire « non » quand ils vous demandent un service compromettant qui vous amènera sur une piste glissante ».

Gbènoukpo Modeste Arnaud  Dèdèhouanou, Responsable du suivi et de l’évaluation du PASDeR3

« Les techniciens de terrain doivent avoir des androïds pour une installation des logiciels pour faciliter la collecte des données.  Quinze (15) exploitations seront suivies de façon rapprochée ainsi que les chantiers construits par PASDeR. Il faudrait que les données collectées soient de qualité et que les photos des points géoréférencés soient prises. Enfin, vous devez nécessairement respecter la coordination » explique le responsable du suivi et de l’évaluation du PASDeR3».

Malick Aboudou, conseiller technique en production animale et au conseil agricole de PASDeR3

« Je vous exhorte au travail, à la collecte des données de qualité. Pour réussir, il faut d’abord commencer par appliquer les notions d’organisation technique du travail, de communication, de la gestion du temps et de la planification quotidienne et vous approprier les outils pour gagner en efficacité. Je voudrais surtout compter sur les techniciens en production animale pour donner le meilleur d’eux-mêmes». 

Soufianou Kibissa, conseiller technique en production végétale et appui aux OSP

« Vous avez pris des engagements que vous devez respecter. Effectuez bien votre travail et oubliez le parrainage. Je voudrais que vous nous aidiez à atteindre les objectifs du programme.  Vous êtes capables de bien mener les activités qui sont sur votre cahier de charges. Il suffit de vous prendre au sérieux et tout se passera bien ». 

Rahamatou Yacoubou, conseillère technique au développement des filières et chaines de valeurs

« Lorsque vous rencontrez des difficultés, vous devez remonter ces difficultés au niveau de la hiérarchie mais avant, cherchez la solution auprès de vos collègues. Au niveau d’une commune, vous avez la chance d’être à deux ou à trois. Faites des missions conjointes car nos bénéficiaires sont souvent des agro- éleveurs. Bientôt, des prestataires clusters vont démarrer leurs activités au niveau de quatre (4) filières. Vous devez être à leur écoute et intégrer le milieu pour instaurer la confiance. C’est tout un système dont tous les maillons doivent fonctionner d’une manière cohérente pour l’atteinte des objectifs du programme. Je vous invite donc à faire preuve d’exemplarité, d’humilité, d’abnégation et de courage ».

Grâce à ces recrues et à tous les acteurs impliqués dans le programme, les OSP seront capables d’offrir dans le cadre des réformes du secteur agricole des services de qualité à leurs membres et d’orienter leurs activités vers des modèles d’affaires permettant une autonomie financière accrue.

Le Programme d'appui au Secteur du Développement Rural (PASDeR) est financé par la Direction du Développement et de la Coopération (DDC) et mis en œuvre par le consortium Swisscontact-LARES.

Bénin
Ecosystème entrepreneurial
Programme d’Appui au Secteur du Développement Rural (PASDeR)
Le quatrième Recensement Général de la Population et de l’Habitation (RGPH4) réalisé au Bénin a permis de dénombrer 10 008 749 habitants résidents dont 51,2% de sexe féminin. En rapportant cet effectif à la superficie du Bénin (114 763 km²), il se dégageait une densité de 87,2 habitants au kilomètre carré en 2013. En particulier,...