Pour une saine concurrence entre des groupes économiques

Agriculture durable
28.03.2022
Actuellement, il existe très peu de confiance ou de collaboration entre les acteurs des deux secteurs cibles de Béninclusif. L'équipe du projet observe plutôt des entreprises individuelles, des PME et des petits exploitants agricoles qui se font constamment concurrence de manière opportuniste. La pratique la plus courante est de faire du jour au lendemain, ce qui entraîne des fluctuations de prix imprévisibles, un faible niveau de planification et un manque de stratégie commerciale.

Pour contrer ce climat de méfiance, Béninclusif s'associe à quelques acteurs pionniers pour développer des modèles rentables et durables pour la collaboration en groupe (en cluster) dans les secteurs de la pisciculture et des agrumes au Bénin. L'équipe du projet s'attend à ce que ces pilotes servent d'exemples de meilleures pratiques pour une interconnexion accrue des acteurs économiques permettant la pénétration de nouveaux marchés.

Du tilapia toute l'année

Le tilapia frais local est un produit très populaire et les consommateurs sont prêts à le payer cher. Toutefois, en raison du manque de coordination et de collaboration à l'échelle du secteur, l'offre est fluctuante. Alors que de nombreux pisciculteurs ciblent la saison des fêtes au début de l'année, l'offre est rare pendant la majeure partie du reste de l'année. Cela a un impact négatif sur la stabilité des revenus des producteurs et sur leur capacité de planification.

En soutenant l'établissement de connexions contractuelles à long terme entre les importateurs d'aliments pour poissons, les producteurs de tilapia et les distributeurs de poissons, Béninclusif a facilité le lancement de deux clusters pilotes au début de 2022. Tous deux sont créés par des entreprises de distribution de poissons, qui ont un intérêt marqué à obtenir un flux plus constant de poissons de meilleure qualité tout au long de l'année. Le modèle économique est conçu de manière que les risques soient partagés entre tous les acteurs et que chacun participe dès le départ à la collecte des fonds nécessaires à l'achat initial d'aliments. Une fois le premier lot de tilapia vendu, il y aura un bénéfice pour tout le monde et même un surplus qui sera investi dans le prochain cycle de production. La contribution financière de Béninclusif est mineure et temporaire, juste assez pour lancer ces deux projets pilotes.

Vue schématique du premier cluster de poissons au Bénin. Intégrer les différents groupes d'acteurs et leur donner une voix dans la gestion du cluster aide à créer la confiance.

Amélioration de la qualité du jus d'orange

Dans le secteur des agrumes, Béninclusif facilite la création de trois clusters d'oranges en 2022, chacun dirigé par une entreprise de transformation en tant qu'agrégateur. Ce secteur est caractérisé par d’extrêmes fluctuations saisonnières de la production et chaque année, de perte allant jusqu'à 70% de la récolte en raison d'une surproduction temporaire combinée à un manque de capacités de stockage et de transformation.

L'objectif de ces clusters est donc de rassembler un certain nombre de producteurs d'oranges autour de chaque agrégateur afin de travailler avec eux sur la question urgente de la gestion de l'eau pour une production tout au long de l'année, mais aussi sur la qualité des fruits et l'utilisation accrue d'intrants biologiques. Les modèles financiers sont calculés de la même manière que pour les projets pilotes de pisciculture et comprennent un bénéfice pour tous les acteurs ainsi qu'un excédent à réinvestir dans de nouveaux cycles de production et dans le renforcement des capacités.

Les producteurs d'oranges qui avaient jusqu'à présent du mal à trouver un marché pour leurs produits peuvent vendre leur récolte complète à un prix plus prévisible grâce aux nouveaux clusters.

Une réplication expressément souhaitée !

Les premiers signes positifs émergeant des pilotes de pisciculture, qui ont commencé plus tôt que les clusters d'agrumes, sont très encourageants, mais un impact systémique ne sera atteint que lorsque ces modèles seront copiés et progressivement améliorés par d'autres acteurs. Pour cette raison, Béninclusif n'a aucun intérêt à les garder secrets, mais s’implique activement dans leur diffusion et leur promotion auprès d'autres agrégateurs potentiels. La logique derrière cette action est que si plus d'acteurs forment de tels clusters, ils deviendront plus efficaces et les bénéfices augmenteront.

De plus amples informations sur les réalisations du projet sont disponibles sur le site web du projet, y compris la possibilité de s'inscrire au "Bulletin Béninclusif".

Bénin
Ecosystème entrepreneurial
Béninclusif - Marchés dynamiques des produits agricoles durables
Ce projet fait partie du programme de développement de Swisscontact, cofinancé par la Direction du développement et de la coopération Suisse (DDC), Département fédéral des affaires étrangères DFAE.