Le Point de Vue des Partenaires - Agro PREMAL Food

Agriculture durable
21.12.2022
Des partenaires locaux forts sont la clé de tout projet de développement. C'est encore plus évident pour les collaborations riches et étroites utilisées dans l'approche des marchés inclusifs. Où voient-ils les avantages de cette méthode de travail ? Stéphane Tohon, de la société «Agro PREMAL Food», explique comment les producteurs de provende locale profitent de la fructueuse interaction avec les acteurs de recherche grâce à la facilitation du projet Béninclusif.

Des partenaires locaux forts sont la clé de tout projet de développement. C'est encore plus évident pour les collaborations riches et étroites utilisées dans l'approche des marchés inclusifs. Cette rubrique propose donc à certains des partenaires clés de Béninclusif d'exprimer leur opinion sur le rôle de facilitateur du projet.

« L’approche des marchés inclusifs favorise un environnement dans lequel les acteurs interagissent plus facilement» Stéphane Tohon, Directeur Général de l’entreprise Agro PREMAL Food.

L’entreprise Agro PREMAL Food est l'un des plus grands producteurs de provende locale au Bénin. Il a réussi à produire des aliments flottants pour le Clarias gariepinus mais l’analyse de ces granulés au laboratoire montre que le taux de protéines brutes est à la limite du besoin normal de ce poisson carnivore et omnivore soit 39 % au lieu de 42 %. Il est très difficile de pouvoir combiner les ingrédients qui remplissent ce critère nutritif. Mais grâce au soutien de Béninclusif, les acteurs de recherche vont pouvoir résoudre ce problème en agissant sur les doses optimales des éléments nutritifs de cette provende locale produite.

Le directeur général de l’entreprise Agro PREMAL Food, Stéphane Tohon, est convaincu que la collaboration avec ces acteurs est la meilleure solution pour développer une provende locale de qualité pour les poissons.

Monsieur Stéphane Tohon, quel est le problème que Béninclusif vous aide à résoudre et comment cela profite-t-il à l'ensemble du secteur ?

ST : Le projet Béninclusif exécuté par Swisscontact dans le secteur de la pisciculture a facilité la collaboration entre Agro PREMAL Food et les acteurs de recherche. En effet, ce partenariat vise à développer une alimentation basée sur les Larves séchées de Mouches Soldat Noires (LMSN) pour le Clarias gariepinus. Grâce à cette collaboration, la formulation de la provende locale sera améliorée pour une meilleure performance dudit poisson. L’étude de bio efficacité sera réalisée sur trois sites avec différentes infrastructures d’élevage de poisson (Cage flottante, étang, bassin et bac hors sol) pendant trois mois. L’efficacité de l’aliment améliorée avec 43% de protéine brute sera ainsi démontrée, en comparaison avec un aliment commercial importé.

L’introduction dans la provende des larves de mouches soldat noires comme alternative à la farine de poissons permettra aux pisciculteurs du Bénin d’avoir une provende de qualité, moins onéreuse, sans danger, nutritive en quantité suffisante pour couvrir les besoins alimentaires des poissons et ainsi améliorer la productivité piscicole.

M. Stéphane Tohon, Directeur Général de Agro PREMAL Food

Comment avez-vous ressenti le soutien de l'équipe Béninclusif et comment souhaitez-vous poursuivre la collaboration?

ST : Le soutien de l’équipe projet a été pertinent, transparent et efficace depuis sa première visite en mai 2022 jusqu’à la signature du protocole d’accord de partenariat entre Agro PREMAL Food et le laboratoire FSA de l’Université d’Abomey-Calavi. Notre souhait pour la suite est l’amélioration de l’aliment par les LMSN pour le Tilapia dont les granulés doivent obligatoirement flotter à la surface de l’eau.

Quels sont, à votre avis, les avantages de l'approche des marchés inclusifs du projet Béninclusif ?

ST : L’approche des marchés inclusifs utilisée par le projet a permis à Agro PREMAL Food de contribuer financièrement pour la mise en œuvre des activités. Grâce à cette approche, une attention particulière est apportée à l’entreprise pour le renforcement de ses idées de performance sur le marché.  En plus, elle a bénéficié d’un partenariat pour soutenir des évaluations de qualité et le développement de stratégies de marketing. L’approche des marchés inclusifs favorise un environnement dans lequel les acteurs interagissent plus facilement.

Comment le secteur de la pisciculture au Bénin va-t-il se développer dans les cinq prochaines années ?

ST : Au regard du développement de l’aquaculture au cours de l’année, Agro PREMAL Food a été particulièrement sollicitée pour la fourniture d’aliment pour poissons. Etant donné que l’aliment représente 70% des investissements en Aquaculture, la disponibilité de granulés flottants, indispensables pour l’alimentation des Tilapia, permettra d’augmenter le volume aquacole en termes de quantité, de qualité et d’efficience.

Avec la dynamique actuelle, nous sommes persuadés que les objectifs fixés dans le Programme d’Action du Gouvernement 2021-2026 seront atteints soit 140’000 tonnes de poissons dont 40’000 tonnes pour l’aquaculture.

Enfin, l’alimentation à base des Larves de Mouches Soldat Noires sera promue et valorisée dans les prochaines années. Les producteurs locaux de cette importante source de protéines vont accroitre leur capacité de production en réduisant les dépenses liées à l’achat d’aliments, augmenter leurs revenus et créer des emplois.

Bénin
Agriculture durable
Béninclusif - Marchés dynamiques des produits agricoles durables
Le projet a pour objectif principal d’améliorer les conditions de vie des familles des exploitants en favorisant la dynamique du marché. Par une approche de systèmes inclusifs, il se concentre sur les marchés et les écosystèmes agricoles qui sont peu développés au Bénin. Dans sa première phase (2021-2024), un accent particulier sera mis sur la pisciculture et l’agrumiculture, deux secteurs à fort potentiel promus par le gouvernement béninois.