Des compétences techniques et matérielles pour une Gestion Durable des Terres 

Agriculture durable
03.10.2022
La surexploitation, conséquence directe des besoins croissants d’une population en pleine expansion et des pratiques inappropriées de gestion des terres, menace sérieusement les ressources en terre et en eau au Bénin et en particulier dans le Borgou et l’Alibori.  Dans le but de renforcer l’adaptation et la résilience de leurs membres face au changement climatique, les Unions Départementales des Producteurs du Borgou et de l’Alibori (UDP/BA), avec l’appui du Programme d’Appui au Secteur du Développement Rural (PASDeR, phase 3), ont organisé des renforcements des capacités sur les techniques de Gestion Durable des Terres au profit des Exploitations Familiales Paysannes (EFP).
Réalisation de casiers pour la maîtrise d'eau partielle dans les sites de production de riz de Malanville (Nord-est, Bénin)

Cinquante-deux (52) producteurs, membres des EFP bénéficiaires du programme dont quarante-deux (42) femmes (80.76%), ont suivi ces formations pratiques réalisées sur site dans les communes de Kalalé, Kandi et Banikoara (nord Bénin).  Ils ont, entre autres, appris les techniques de conservation des eaux et des sols, la Gestion Intégrée de la Fertilité des Sols (GIFS), l'Agriculture de Conservation (AC), l’Intégration Agriculture et Élevage, l’Agroforesterie  ainsi que la lutte contre les ravageurs et maladies des cultures par l’utilisation des espèces naturelles et des extraits botaniques aqueux. 

»Le PASDeR, à travers le site aménagé dans ma localité, a contribué fortement au recul des conflits conjugaux, de la pauvreté et à l’amélioration de la qualité de la vie des familles. Cette session de formation permettra non seulement aux exploitations familiales paysannes de s’adapter au changement climatique mais surtout d’améliorer leurs performances en matière de gestion des parcs végétaux et de protection de l’écosystème local   «
Monsieur Sanni Moumouni, autorité locale du village de Tankongou à Kandi (Nord Bénin), l’un des participants de la formation

A la suite de la formation pratique, des kits d’intrants et de petits outillages sont mis à la disposition des bénéficiaires. Ces kits sont constitués des semences de piment, oignon, amarante et riz, des fertilisants, des alvéoles de semis pour les tests de germination, des serfouettes, râteaux et binettes pour le maraîchage, des sarcleuses manuelles étoilées, des rayonneurs de semis pour le riz et les tuyaux flexibles de raccordement. Très émus, les bénéficiaires ont pris l’engagement de mettre en pratique les enseignements tirés de ces formations et d’utiliser les kits de matériels à bon escient.

A travers ces renforcements de capacités, les EFP bénéficiaires devront changer de pratiques, permettant ainsi au programme de contribuer à la transition vers l’adoption de systèmes plus productifs, durables et résilients aux changements climatiques. Ils deviendront des modèles auprès de leurs pairs pour une adoption massive des nouvelles techniques innovantes de GDT apprises.

Confection des planches à bord relevé pour la production maraichère 
Les bénéficiaires très contents après la réception des kits 

Le Programme d’Appui au Secteur du Développement Rural (PASDeR) financé par la Coopération Suisse au Bénin et implémenté par le Consortium Swisscontact-LARES prévoit faciliter la mise à l’échelle des pratiques diffusées en tenant rigoureusement compte des marqueurs agroécologiques, aux fins d’intensifier de manière durable la production dans les filières promues par le programme dans le Borgou-Alibori et d’améliorer la sécurité alimentaire des ménages.

Le Programme d'Appui au Secteur du Développement Rural (PASDeR) est financé par la Direction du Développement et de la Coopération (DDC) et mis en œuvre par le consortium Swisscontact-LARES.

Bénin
Ecosystème entrepreneurial
Programme d’Appui au Secteur du Développement Rural (PASDeR)
Le quatrième Recensement Général de la Population et de l’Habitation (RGPH4) réalisé au Bénin a permis de dénombrer 10 008 749 habitants résidents dont 51,2% de sexe féminin. En rapportant cet effectif à la superficie du Bénin (114 763 km²), il se dégageait une densité de 87,2 habitants au kilomètre carré en 2013. En particulier,...