Des clusters pour une meilleure compétitivité du sous-secteur agrumes 

Agriculture durable
11.05.2022
La faible connaissance des marchés, le faible niveau de productivité et la faible capacité d’autofinancement constituent quelques-uns des défis auxquels sont confrontés les acteurs de la filière agrume. Pour faciliter l’accès au marché des oranges, Béninclusif, en collaboration avec l’Agence Territoriale de Développement Agricole (ATDA) pôle 5, a démarré le processus de mise en place des clusters dans cette filière. Ainsi, trois agrégateurs de transformation à savoir l’entreprise ORANA, la Société de Production de Jus de Fruits et d’Eau minérale (SPJEM) et le Centre de Séchage des Fruits Tropicaux (CSFT) sont accompagnées pour la formalisation de liens d’affaires rentables et durables avec différents acteurs agrégés. 
Une plantation d'oranges à Zakpota. Les oranges sont les agrumes les plus importants au Bénin.

Ces acteurs ont d’abord fait l’objet de sensibilisation sur l’approche « Cluster » et ses avantages afin de susciter une adhésion progressive à ce marché virtuel qui profitera à toutes les parties impliquées. Ensuite, les trois rencontres qui se sont déroulées à Bohicon, à Zagnanando et à Abomey ont permis respectivement de mettre en place des comités de gestion de trois clusters dénommés « Orange-ORANA », « Orange-SPJEM » et « Orange-CSFT » pour leur animation.

Les acteurs de ces clusters varient selon le marché visé. Dans un premier temps, les transformateurs d’oranges pris comme agrégateurs sont mis en relation avec les producteurs d’oranges organisés. Ensuite, le projet facilitera dans une dynamique flexible, la contractualisation de ces clusters avec les fournisseurs de services financiers et non financiers (appui-conseil, intrants) en vue du renforcement de la confiance et de l’engagement des acteurs contribuant à une meilleure compétitivité de la filière. 

Vue schématique d'un cluster de jus d'oranges au centre du Bénin

Cette mise en lien favorise la compréhension mutuelle des intérêts communs et de l’interdépendance de ces acteurs qui doivent s’établir comme des partenaires de confiance. Ainsi, ils pourront discuter et fixer des prix plus équitables, négocier des prix plus économiques pour les intrants, avoir des taux d’intérêts de crédit plus favorables et saisir toutes les opportunités du marché visé.

Grâce à ces liens d’affaires, les producteurs et transformateurs d’oranges pourront améliorer le nombre et la qualité de leurs produits. Les fournisseurs d’intrants vont améliorer l’accès aux intrants de qualité à moindre coût. La qualité du conseil agricole et du coaching entrepreneurial sera améliorée et durable.

Pour y parvenir,  le projet Béninclusif compte, avec le soutien de l’ATDA du pôle 5, identifier les besoins de ces trois clusters en vue de leur renforcement de capacités et leur accompagnement pour faciliter l’écoulement de leurs produits.

Bénin
Ecosystème entrepreneurial
Béninclusif - Marchés dynamiques des produits agricoles durables
Le projet a pour objectif principal d’améliorer les conditions de vie des familles des exploitants en favorisant la dynamique du marché. Par une approche de systèmes inclusifs, il se concentre sur les marchés et les écosystèmes agricoles qui sont peu développés au Bénin. Dans sa première phase (2021-2024), un accent particulier sera mis sur la pisciculture et l’agrumiculture, deux secteurs à fort potentiel promus par le gouvernement béninois.