3ème Réunion du Comité d’Orientation Stratégique de deux programmes clés de la coopération suisse

Agriculture durable
27.06.2022
« Le Conseil agricole, les infrastructures et la communication sont des défis importants du temps ». Cette déclaration faite par monsieur Björn Schranz, Directeur Suppléant de Coopération Internationale, a marqué la tenue de la 3ème session conjointe du Comité d'Orientation Stratégique (COS) du Programme d’Appui au Secteur du Développement Rural (PASDeR) et du programme d’Appui au Plaidoyer des Faitières des Organisations Socio-Professionnelles Paysannes et Artisanes (AP OSP) financés par la Coopération Suisse au Bénin.
De gauche à droite, le président de la PNOPPA, le directeur suppléant de coopération internationale, le président du COS et le chef de file du Consortium Swisscontact-LARES

Cette session a permis aux deux programmes de soumettre à l'appréciation des participants, les résultats phares de 2021 ainsi que les grandes lignes des activités prévues pour 2022 en vue de recueillir les diverses orientations. Ces deux programmes sont respectivement exécutés par le Consortium Swisscontact-LARES et la Plateforme Nationale des Organisations Paysannes de Producteurs Agricoles (PNOPPA).

Trente-six (36) participants dont cinq (05) femmes ont pris part à cette session. Il s’agit des représentants du Ministère de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (MAEP), de la Plateforme Nationale des Organisations Paysannes  de Producteurs Agricoles (PNOPPA), de la Coopération Suisse, des Directions Départementales de l’Agriculture, de l’Elevage et de la Pêche (DDAEP) des 4 départements du nord, des Agences Territoriales de Développement Agricole (ATDA) des Pôles 1, 2, 3 et 4, du Fonds National du Développement Agricole (FNDA), du Consortium Swisscontact-LARES, de la Chambre Nationale d’Agriculture du Bénin et des Organisations Socio-professionnelles d’Agriculteurs (UDP) et d’Eleveurs (UDOPER) du Borgou, de l’Alibori, de l’Atacora et de la Donga puis de la Fédération Nationale des Producteurs de Mangues (FeNaProM).

L'ensemble des participants, à l'ouverture de la session
Vue d'ensemble des participants à la fin de la session

Pour le Directeur Suppléant de Coopération Internationale, le contexte actuel marqué par l’extrémisme violent devrait constituer une opportunité pour la mise en œuvre des deux programmes. Les efforts de mitigation devraient être accentués et les risques minimisés pour l’atteinte des résultats tangibles. Il a affirmé l’importance de la dynamisation de l’économie locale, de la réalisation des infrastructures et de la communication. Selon lui, l’utilisation de façon efficiente et avec une grande flexibilité des ressources des programmes est cruciale au regard de l’évolution contextuelle qui nécessite une adaptation et une résilience au changement climatique.

M. Justin Edah, Directeur de la Planification de l’Administration et des Finances du MAEP, Président du COS, a pour sa part confirmé l’engagement du ministère de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche pour la réussite de la mise en œuvre de ces programmes. Il a marqué sa satisfaction quant au déroulement de la session et a exhorté les organisations socio-professionnelles à plus d’ardeur pour la mobilisation des ressources propres en vue de la durabilité des actions.

Le Programme d'Appui au Secteur du Développement Rural (PASDeR) est financé par la Direction du Développement et de la Coopération (DDC) et mis en œuvre par le consortium Swisscontact-LARES.

Bénin
Ecosystème entrepreneurial
Programme d’Appui au Secteur du Développement Rural (PASDeR)
Le quatrième Recensement Général de la Population et de l’Habitation (RGPH4) réalisé au Bénin a permis de dénombrer 10 008 749 habitants résidents dont 51,2% de sexe féminin. En rapportant cet effectif à la superficie du Bénin (114 763 km²), il se dégageait une densité de 87,2 habitants au kilomètre carré en 2013. En particulier,...