Appui à la Création d’Entreprise par les Jeunes

Le Mali fait face à plusieurs défis majeurs relatifs à l’emploi des jeunes. Il s’agit de : (i) l’augmentation rapide de la population en âge de travailler et les difficultés d’insertion professionnelle des jeunes, (ii) l’importance des emplois informels, (iii) la faible proportion d’emplois formels dans les secteurs privé et public, (iv) la faible accumulation de capital humain, (v) fortes inégalités de genre reflétant les différences d’accès à l’emploi entre les taux d’activité des hommes et des femmes, en défaveur de ces dernières, (vi) la situation de quasi post-conflit dans laquelle se trouve le pays depuis le déclenchement de la crise sécuritaire en 2012, (vii) le défi migratoire dans son lien avec la problématique de l’emploi.

Les difficultés d'accès au financement pour les startups et les PME constituent un frein particulier aux investissements. Les PME peinent à remplir les conditions financières et non-financières demandées par les institutions financières, mais également qu’il existe une méfiance continue des institutions financières à prendre plus de risque au Mali en fournissant des crédits aux PME. Cette situation est encore plus fortement marquée pour les jeunes démarrant leurs entreprises.

La vision du projet est donc de promouvoir l’entreprenariat comme alternative au chômage des jeunes et de donner une chance d’entreprendre aux jeunes exclus des services financiers classiques. Cette vision considère également la corrélation établie entre la délinquance juvénile et le faible accès aux ressources financière des jeunes.

invalid
Bamako, Mali
12.651706
-7.929870
Durée du projet
2019 - 2022
Financé par
  • Royal Embassy of Denmark

Le projet

L’entrepreneuriat peut réduire le chômage des jeunes et produire des résultats socio-économiques satisfaisants. Mais, il y a des obstacles qui se posent aux jeunes souhaitant créer et développer une entreprise. Dans ce contexte, le développement d’un environnement propice à l’entrepreneuriat des jeunes Maliens sortant des centres de formation professionnelle et technique et assimilés, est une nécessité urgente.

Le projet vise les jeunes de 18 à 30 ans sortants de centres de formation technique et professionnelle, avec une ambition de lancer des projets d'entreprise valorisant des innovations. Le projet cible également les jeunes entrepreneurs (18 à 30 ans) déjà en activité et avec une potentialité de croissance d’entreprise.

La cible globale est que 40% des entrepreneurs appuyés sont des femmes.

L’appui se concrétise par les principales activités suivantes :

  • Sélection des jeunes créateurs d'entreprise.
  • Formation à l'entreprenariat des jeunes.
  • Appui à l'approfondissement des plans d’affaires des jeunes retenus.
  • Financement des jeunes entrepreneurs : Le fonds FACEJ intégrera deux guichets :
    • Le guichet « start-up » financera une Subvention d'amorçage des jeunes entrepreneurs et leur accompagnement.
    • Le guichet « entreprise en croissance » financera une subvention de développement des jeunes entrepreneurs et leur accompagnement du développement de l'entreprise.
  • Suivi-accompagnement après financement.

Le FACEJ appuiera également le partage d'expériences et le réseautage des jeunes entrepreneurs.

L’objectif de l'engagement est d'appuyer les jeunes sortants d'une formation technique, professionnelle ou supérieure à démarrer leur entreprise dans leur métier. Les principaux effets attendus sont (i) la création d'entreprises par les jeunes formés est facilitée par le dispositif d'appui et de financement, (ii) les entreprises crées par les jeunes sont viables économiquement.

Résultats attendus

  • Création de 1 100 entreprise par des jeunes de type start-up ;
  • Appui au développement de 330 PME

Liens de projet

Facebook

Nouvelles

Mali
Ecosystème entrepreneurial
23.11.2020
Malick Sidibé, un entrepreneur hors-pair
Malick Sidibe est un agro-businessman âgé de 30 ans. Technicien supérieur en sciences sociales, Malick découvre rapidement sa passion pour le « business ». Après quelques années en tant que salarié chez Mali Météo puis gérant de petits commerces, Malick crée en 2019 son entreprise « Yolis » à 20 km de Bamako.
Mali
12.11.2020
Journée de réseautage des créateurs d’entreprises du FACEJ
A l’issue de la journée « réseautage » organisée par le Fonds d’Appui à la création d’Entreprise par les Jeunes (FACEJ) le mardi 10 novembre 2020 à l’hôtel MANDE à BAMAKO, le Ministre de l’Emploi et de la Formation Professionnelle, Mohamed Salia TOURÉ, et l’Ambassadeur du Royaume de Danemark, Rolf HOLMBOE, ont rejoint et honoré de leur présence les créateurs d’entreprise FACEJ lors de la restitution de leurs travaux.
Mali
Ecosystème entrepreneurial
12.10.2020
« So Kalan : ma classe à la maison » : la plateforme de e-learning au Mali
Face à la crise générée par la pandémie du COVID-19, le FACEJ a lancé le 1er mai dernier un nouveau dispositif d’urgence « crise COVID-19 ». Son objectif est de permettre à des entreprises déjà existantes, de développer leurs savoir-faire et capacités à répondre à la crise sanitaire.