Coaching pour l’emploi et l’entrepreneuriat - Insertion professionnelle pour les jeunes défavorisés

L'objective du projet est de permettre aux jeunes femmes défavorisées du Maroc d’exercer une activité lucrative indépendante. Cela leur permet de pourvoir elles-mêmes à leurs moyens d’existence. 
invalid
Rabat, Maroc
33.9715904
-6.8498129
invalid
Casablanca, Maroc
33.394430856232596
-7.935912735937496
Durée du projet
2020 - 2024

Le projet

La relative aux activités économiques se dégrade en continu sur le marché du travail marocain et le taux d’occupation ne cesse de baisser ; celui-ci est aujourd’hui de moins de 48 % pour les jeunes entre 15 et 34 ans. La pandémie actuelle du COVID-19 renforce encore davantage cette évolution.

En particulier les jeunes et les femmes socialement défavorisés sont exclus du marché du travail. En particulier pour eux, le travail indépendant et l’entreprenariat constituent une alternative prometteuse et viable.

L’approche d’un coaching d’un niveau de qualité élevée et proposé sur mesure maximise l’avantage pour ces groupes de population socialement défavorisés socialement et permet de les soutenir dans leur processus d’intégration au marché du travail. Dans ce but Swisscontact introduit la méthode innovative et éprouvée du coaching pour l’emploi et l’entrepreneuriat (Coaching for Employment and Entrepreneurship, C4EE) auprès des acteurs locaux. Ceux-ci se chargent ensuite du coaching au sein des groupes cibles.

La méthode a été développée en collaboration par Swisscontact et l’Université de Lucerne. Elle permet de développer les compétences des personnes marginalisées et leur facilite l’accès au marché du travail en intervenant à différents niveaux du processus d’intégration à ce marché.

L’approche soutient non seulement l’acquisition des connaissances spécialisées dans le cadre de la formation de base et de la formation continue, mais aussi, de manière ciblée, celle des dits « soft skills ».

En plus, le cycle fournit des conseils et des orientations sur les opportunité du marché du travail, facilite l’accès à des prestations de soutien financier et technique, et encourage la coopération entre les acteurs du secteur public et ceux du secteur privé dans le secteur de l’emploi. 

Objectives du projet

Conformément à son approche facilitatrice, le projet soutient le renforcement des capacités de ses partenaires locaux afin d’augmenter la durabilité des résultats du projet. En effet, la responsabilisation de la méthodologie du cycle de coaching est essentielle pour que les partenaires locaux soient en mesure de poursuivre l’offre après la fin du projet. 

  • Développement de modèles économiques inclusifs avec les acteurs du système. Le projet sélectionne, en étroite collaboration avec les parties prenantes, les sous-secteurs économiques ayant un potentiel d’auto-emploi pour les jeunes et femmes vulnérables. Les données récoltées sont cartographiées et intégrées dans le cadre des outils du cycle de coaching pour orienter la groupe cible et les coachs.
  • Introduction de la méthodologie du cycle de coaching pour l’auto-emploi et l’entreprenariat. Le projet permet d’adapter la méthodologie du cycle de coaching au contexte marocain. En ancrant l’approche dans les institutions partenaires, les coachs sont formées pour mener à bien le cycle de coaching.

Résultats attendus

  • 45 collaborateurs au sein des institutions partenaires sont certifiés en tant que coachs selon la méthodologie C4EE.
  • 900 jeunes (dont 60 % de femmes) sont formés au cycle de coaching d'ici décembre 2024
  • 540 jeunes (60% de femmes) seront employés ou indépendants et augmenteront leur revenu net

Partenaires de financement

Ce projet est financé par Zindel Hilti Foundation et d'autres donateurs. Ce projet fait partie du programme de développement de Swisscontact, cofinancé par la DDC (Direction du développement et de la coopération Suisse, Département fédéral des affaires étrangères DFAE).