Les SIFA : Une Voie Vers l'Empowerment Local et la Prévention de l'Immigration Clandestine

Agriculture durable
28.03.2024
Les SIFA (Sites Intégrés de Formation Agricole) se posent comme une réponse aux défis majeurs rencontrés par le Sénégal, notamment l’exode rural, la migration clandestine et les impacts du réchauffement climatique. Cette migration, difficile à quantifier en raison de sa nature illégale, voit des milliers de jeunes quitter le pays chaque année, laissant derrière eux des familles et des communautés en difficulté. Parallèlement, le changement climatique aggrave la situation avec des sécheresses et des inondations plus fréquentes, affectant l'agriculture et la sécurité alimentaire. Investir dans la formation professionnelle et des pratiques agricoles durables est crucial pour renforcer la résilience de cette jeunesse face à ces défis.

Au cœur de ces enjeux, le Site Intégré de Formation Agricole (SIFA) se présente comme une solution. Mise en œuvre dans le cadre du projet Sahel Opportunités, le dispositif du SIFA implanté au Sénégal et au Mali, est financé à travers le programme de développement de Swisscontact, cofinancé par la Direction du développement et de la coopération Suisse, Liechtensteinischer Entwicklungsdienst et la Fondation Augmentum. Depuis 2022, 735 jeunes dont 54% de femmes ont bénéficié des formations du dispositif SIFA.

Mounirou Sané

« J’ai vu que dans l’agriculture, les gens peuvent avoir beaucoup d’argent. Mais je ne savais pas comment ils travaillaient pour gagner de l’argent. C’est vraiment le ‘comment’ que je n’avais pas compris. Il fallait donc que j’aille vers la formation pour me former d’abord et connaître le chemin que je devais prendre dans l’agriculture pour réussir. Aujourd’hui j’ai compris que si tu as été formé par le SIFA, on t’a tout donné parce que en sortant du SIFA tu auras non seulement les compétences, tu auras aussi une vision et un business plan pour réussir. »

Implanté dans des régions aux potentialités agroécologiques riches, le SIFA incarne une vision novatrice de l’agriculture, alliant formation et production dans le respect de l’environnement. Conçu comme une exploitation familiale modèle, il vise à former les jeunes ruraux aux métiers de l’agriculture tout en promouvant des pratiques respectueuses de la nature. Grâce à une approche pratique et participative, les apprenants acquièrent un large éventail de compétences, allant des techniques de culture et de transformation des produits agricoles à l’élaboration d’un plan d’affaires pour la création ou le développement de leur entreprise agricole.

Jeunes en formation en maraîchage
Jeunes en formation en transformation agroalimentaire 
Jeunes en formation en transformation agroalimentaire 
Jeunes formé.e.s inséré.e.s dans leur propre exploitation

L’un des aspects essentiels du SIFA est sa capacité à s’adapter aux spécificités locales. En effet, la formation proposée prend en compte les particularités agroécologiques de chaque terroir, offrant ainsi une diversité de projets professionnels aux jeunes formés. Cette approche permet non seulement de répondre aux besoins du marché local, mais aussi de favoriser l’insertion économique et la fixation des jeunes dans leur région d’origine. Au-delà de la formation technique, le SIFA insiste sur la transmission des « soft skills » nécessaires à tout agriculteur, comme la responsabilisation et la gestion d’une exploitation. Les apprenants sont ainsi immergés dans un environnement professionnel simulé, favorisant leur apprentissage et leur préparation à la vie active.

Le SIFA incarne un modèle d’agriculture durable en formant les agriculteurs de demain tout en préservant les ressources naturelles. Grâce à son approche innovante et à ses pratiques exemplaires, il contribue à l’émergence d’une agriculture plus respectueuse de l’environnement et plus équitable socialement. En plus de son impact sur l’agriculture, le SIFA joue un rôle crucial dans la réduction de l’exode rural et de la migration clandestine. En offrant des opportunités d’emploi agricole durable aux jeunes, il réduit leur dépendance à l’émigration économique et contribue au renforcement de l’économie et des communautés locales.

Partenaires de financement

Ce projet est financé par Liechtensteinischer Entwicklungsdienst, Hirschmann Stiftung et d'autres donateurs. Il fait partie du programme de développement de Swisscontact, cofinancé par la Direction du développement et de la coopération Suisse (DDC), Département fédéral des affaires étrangères DFAE. 

Burkina Faso, Sénégal, Mali
Insertion au marché du travail
Une formation, des opportunités: promouvoir la qualification des femmes et des jeunes dans le Sahel
Le projet vise à faciliter l’intégration des jeunes adultes dans le marché du travail national ainsi que le développement d’activités génératrices de revenus. Les jeunes ont ainsi accès à des perspectives professionnelles viables et peuvent améliorer durablement leurs conditions de vie.