Nous utilisons des cookies pour optimiser ce site.
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus

Programme de Développement des Infrastructures Economiques et Marchandes (PDIEM)

Le programme a pour but de contribuer au développement économique et institutionnel rural dans les Départements du Borgou et de l'Alibori qui est impulsé par la réalisation d'infrastructures économiques rentables. Cette amélioration des conditions cadres économiques contribue à une augmentation des capacités institutionnelles au niveau des communes grâce aux revenus issus des taxes et à une amélioration des conditions de vie des acteurs privés (producteurs, éleveurs, artisans, commerçants) et des populations en général. Cela conduira à l'amélioration des revenus au profit des producteurs, éleveurs, artisan(e)s et collectivités locales à travers la réalisation d'infrastructures économiques et marchandes rentables.


Le projet

Objectif général

Améliorer les conditions de vie des populations des communes d’intervention, à travers la dynamisation de l’économie locale et le renforcement de l’autonomie financière des communes impulsées par la réalisation et l’exploitation des infrastructures économiques rentables.

Outcome/Effet 1 :  
Dynamisation de l’économie locale : les marchés et le commerce de produits locaux sont dynamisés grâce aux infrastructures économiques et marchandes construites/rénovées.

Outcome/Effet 2 :   
Accroissement des capacités des communes : les infrastructures construites/rénovées en phase 1 (marché de Malanville/marchés à bétail de Gogounou, Kalalé et Tchaourou / magasins de Banikoara et Sinendé) et phase 2 sont gérées durablement par les Communes et les gestionnaires des marchés.

Outcome/Effet 3 :  
Entreprenariat local et valorisation des matériaux locaux : des emplois et revenus sont générés par l’entreprenariat local (artisans, petites et moyennes entreprises locales) grâce aux marchés gagnés dans la réalisation des infrastructures valorisant les potentiels locaux (matériaux locaux et énergies vertes).

Zones d’intervention :
10 communes réparties dans 05 départements du pays.  Soit (06) communes de la phase 1 (Malanville, Gogounou Banikoara) dans l’Alibori, (Sinendé  Kalalé, Tchaourou) dans le Borgou, et 04 nouvelles communes (Nikki) dans le Borgou, (Glazoué) dans les Collines, (Bohicon) dans le Zou et (Péhunco) dans l’Atacora.

.

Résultats

    Résultats attendus/Extrants
    La deuxième phase du programme est mis en oeuvre par la SNV. Swisscontact dispose d’un contrat de sous traitance avec ce dernier sur les outputs :

    • Le niveau de développement des activités économiques est favorisé dans les marchés rénovés, en synergie avec d’autres programmes financés par la DDC.
    • Acteurs clés de la chaine de construction en BTC formés et actifs.
    • Les matériaux locaux sont utilisés pour la réalisation des Infrastructures et des énergies vertes sont promues par des PME/TPE.

    Sur ces volets, Swisscontact au Bénin est sollicité pour accompagner les acteurs des marchés rénovés dans la dynamisation économique de leur affaires et pour accompagner  les artisans et les entrepreneurs locaux dans le renforcement des capacités techniques et la promotion des initiatives privées de production de matériaux locaux ainsi que dans l’appui aux directions techniques du ministère à charge de la formation professionnelle pour  l’introduction de matériaux locaux dans le système de formation professionnelle.

     

     

     

      Pays du projet

      • Bénin

      Durée du projet

      2018 - 2022

      Financement

      • DDC

      Domaine de travail

      Entreprise

      Swisscontact
      Swiss Foundation for Technical Cooperation
      Hardturmstrasse 123
      CH-8005 Zürich

      Tel. +41 44 454 17 17
      Fax +41 44 454 17 97
      E-Mail info@STOP-SPAM.swisscontact.org