Nous utilisons des cookies pour optimiser ce site.
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus

Conventions de partenariat entre deux grandes entreprises d’agro-alimentaire et trois centres de formation : un modèle destiné à être répliqué

C’est pour assurer la visibilité et la diffusion de ce nouveau type de partenariat public-privé, portant sur la formation de jeunes agriculteurs avec engagement de recrutement, que l’Agence de Vulgarisation et de Formation Agricoles et Swisscontact Tunisie ont organisé, le vendredi 26 juin 2020, une cérémonie de signature en présence des deux ministres chargés de l’agriculture et de la formation professionnelle, aux côtés des représentants du secteur privé et de l’ambassadeur de Suisse en Tunisie.

Sanlucar est une multinationale et un des leaders de la production de fruits et légumes en Tunisie. Son directeur général M. Adel Ayed a signé deux conventions avec les centres de formation professionnelle agricole de Zerkine (Gabès) et d’El Alia (Bizerte) dont l’objectif principal est l’amélioration de la qualification pratique des apprenants et le recrutement de 150 jeunes diplômés/an déjà initiés à ses processus et méthodes de production, et donc plus rapidement opérationnels.

Sadira est spécialisée dans la production de fruits. Son directeur général M. Sahbi Mahjoub, a signé une convention avec le lycée de formation professionnelle agricole de Bouchrik (Nabeul) pour le recrutement de 20 jeunes diplômés/an.

En marge de cette cérémonie, l’entreprise Sanlucar a également signé une convention-cadre de collaboration avec Swisscontact ayant pour objectif l’échange d’expertises en relation avec le développement des ressources humaines, l’amélioration de l’employabilité et la promotion du partenariat multi-acteurs.

Ce modèle de partenariat public-privé, dynamique et collaboratif, qui vise à renforcer l’employabilité des jeunes, la productivité des entreprises et la compétitivité de l’agriculture, a été identifié et dimensionné en concertation avec toutes les parties prenantes. Il est initié dans le cadre du projet « Formation pratique dans les centres de formation agricole », l’un des cinq dispositifs du « Programme Formation et Intégration Professionnelles en Tunisie » que met en œuvre Swisscontact, sous l’égide du Ministère de la Formation Professionnelle et de l’Emploi, avec un financement de la Coopération suisse.

Tous les intervenants ont souligné la pertinence de ce modèle pour impulser une nouvelle aire de PPP dans le secteur agricole, notamment en matière d’amélioration de la rentabilité des terres domaniales gérées par diverses structures du ministère de l’Agriculture, comme souligné par le M. le Ministre lui-même lors de son allocution.

News Types FR Nouvelle Tunisie Compétences