Nous utilisons des cookies pour optimiser ce site.
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus

Salissou Sadou, de l’apprenti à l’ouvrier grâce à l’apprentissage dual

Salissou Sadou, âgé de 28 ans, a terminé son apprentissage dual en menuiserie bois au Centre de Formation des artisans (CFA) de Maradi en 2019. Avant sa formation, il était apprenti dans l’atelier de son père et gagnait de 750 FCFA à 1000 FCFA par jour. Grâce à cette formation et à l’appui reçu, il est devenu un ouvrier qualifié reconnu et a triplé son gain journalier.

 

Salissou Sadou a suivi une formation de 18 mois au Centre de Formation des artisans (CFA) à Maradi. Les CFA proposent un apprentissage dual c'est à dire une formation professionnelle et technique de longue durée où les apprentissages développés au CFA 2 jours par semaines sont renforcés le reste de la semaine chez un patron. A l’issue de leur formation de 18 mois, les apprentis deviennent ouvriers qualifiés et s’insèrent rapidement sur le marché du travail.

A la fin de son apprentissage Salissou a bénéficié d’outils de travail : une défonceuse, une scie sauteuse et une ponceuse.

Aujourd’hui il travaille toujours avec son père dans l’atelier familial mais grâce à son nouveau statut d’ouvrier qualifié et à l’appui en matériel il a quasiment triplé son gain journalier et il n’a plus besoin de louer du matériel pour exécuter son travail.

« Durant cette période de formation, j’ai appris beaucoup de nouvelles choses comme les calculs et mesures, les dessins sur bois, l'utilisation de machines et d’équipements spécialisés et la maintenance de certaines machines que nous utilisons dans notre métier. Les calculs et le dessin c’était très difficile pour moi au début mais aujourd’hui c’est ce qui m’est le plus utile dans mon métier. La formation au Centre de Formation des Artisans que j’ai suivie est la meilleure chose qui me soit arrivée. L’apprentissage de ce métier, qui me passionne depuis toujours me permet désormais de subvenir à mes besoins et à celui de ma famille. »

Nouvelle Niger