Nous utilisons des cookies pour optimiser ce site.
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus

Portrait de Rahamane Abdou, chef d’atelier électricité froid et climatisation à Niamey

Monsieur Rahamane Abdou, âgé de 57 ans, est chef d’atelier électricité-froid-climatisation au quartier Recasement 1ere latérite à Niamey. Il a accepté de recevoir des jeunes en apprentissage tutoré dans son atelier dans le cadre du projet sur les alternatives aux poursuites judiciaires (PAPJ).

Titulaire d’une licence en froid et climatisation, monsieur Rahamane Abdou exerce cette profession depuis plus de vingt ans. Passionné et aguerrit dans son métier, il n’a pas hésité à former pendant une année d’ex détenus mineurs de la Maison d’arrêt de Niamey souhaitant apprendre ce métier.

 

« J’ai rencontré Swisscontact en mars 2020 dans le cadre de l’insertion des jeunes en conflits avec la loi de la commune de Niamey. J’ai immédiatement adhéré au projet, en effet la formation professionnelle peut permettre de réduire considérablement la délinquance juvénile, surtout si l’apprenant met du sérieux dans son travail et qu’il est régulièrement suivi comme c’est le cas dans le cadre du PAPJ avec des visites de Swisscontact et de la Fédération Nationale des Artisans (FNAN).


L’intervention de Swisscontact dans les différents ateliers de Niamey fait la fierté et le bonheur de ces mineurs car elle leur permet d’apprendre un métier, de ne pas renouer avec les anciennes fréquentations et surtout de favoriser l’accès à l’emploi.


Pour l’avenir, j’aimerai agrandir mon atelier et créer un centre de formation pour que les jeunes sans formation et sans emploi puissent avoir les moyens de gagner convenablement leur vie ! »