Nous utilisons des cookies pour optimiser ce site.
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus

La formation professionnelle, une passerelle après l’échec scolaire

Ismaël Abdou, âgé de 24 ans, est un jeune garçon dynamique résident à Dogondoutchi, région de Dosso. Il a été exclu du collège après avoir échoué à l’examen de fin cycle de 3ème et s’est alors orienté vers l’apprentissage professionnel.

 

C’est à l’atelier de Moussa Assoumana, maitre artisan électricien à Dogondoutchi qu’il a débuté son apprentissage. Son chef d’atelier, remarquant son potentiel, l’a alors inscrit au Centre de Formation des Artisans (CFA) de la commune au mois de mai 2017 afin qu’il y suive une formation duale de 15 mois en électricité des équipements domestiques.


Ismaël est sorti 1er de sa promotion avec mention très bien. Très motivé par son travail, il continue son apprentissage aux côtés de son patron pour une année avec un contrat d’apprentissage à la clé.


« À présent je me sens assez outillé pour exercer pleinement le métier d’électricien bâtiment. Je vois une véritable opportunité dans ce domaine en plein essor. Que ce soient les installations électriques de la société nigérienne d’électricité (NIGELEC) ou solaires, je me sens à l’aise dans les deux domaines et je me perfectionne d’avantages chaque jour. Mon contrat d’apprentissage me permet de bien gagner ma vie, car j’ai une rémunération chaque mois. »

Nouvelle Niger Compétences