Nous utilisons des cookies pour optimiser ce site.
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus

Démarrage des formations pour les apiculteurs dans le centre de formation et de recherche de la FIMAP à Er-Rich

Le centre de formation et de recherche vise à contribuer à la sauvegarde et la pérennisation de la production des abeilles jaunes de haut potentiel génétique et productif. Cet objectif sera assuré par la recherche pour la production des abeilles jaunes résistantes afin de renforcer les capacités et les bonnes pratiques d’élevage durable des reines par les apiculteurs, notamment les plus petits entre eux. Après des semaines de reconstruction et d'équipement du centre, la première série de cours de formation pour les apiculteurs locaux a finalement commencé en février 2019.

Dans le cadre du projet ASAP-M, Swisscontact soutient la FIMAP dans la création d'un centre régional de formation et de recherche pour l'abeille jaune à Er-Rich. L'accent mis sur l'abeille jaune provient du fait que l'espèce rare est menacée d'extinction en raison de sa génétique récessive. Comme le miel de l'abeille jaune est de meilleure qualité et donc plus demandé, la FIMAP s'efforce de maintenir sa population.

 

Au cours de la première formation, les apiculteurs locaux ont pu rafraîchir leurs connaissances de base sur la culture du miel et en même temps se faire sensibiliser sur le sujet de l'abeille jaune. L'objectif à long terme de la formation est d'accompagner les apiculteurs sur le terrain pour garantir que leurs connaissances sont correctement appliquées. Au cours de cet atelier de trois jours, les apiculteurs de la région Er-Rich ont été renseignés sur l'apiculture au Maroc, mais aussi sur les différentes espèces d'abeilles et leurs spécificités. Divers modules pratiques ont également permis aux apiculteurs d'appliquer les connaissances acquises.

 

Er-Rich, en tant que village de la région du Drâa Tafilalet, se caractérise par la ruralité et la grande pauvreté de ses habitants, de sorte que l'amélioration de la culture du miel et l'amélioration durable de la qualité de vie des apiculteurs qui en résulte est considérée comme un grand enrichissement. L'apiculture offre aux Marocains des régions rurales la possibilité d'augmenter leurs revenus en peu d'investissements sur une courte période de temps. Contrairement à d'autres activités agricoles, l'apiculture produit ses premiers revenus après seulement un an. De plus, la protection de l'abeille jaune est un grand besoin de la FIMAP, non seulement pour garantir la biodiversité au Maroc, mais aussi parce que la commercialisation du miel de l'abeille jaune devrait produire un meilleur revenu.

Nouvelle Maroc Compétences