Nous utilisons des cookies pour optimiser ce site.
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus

Le FACEJ face au Covid-19

L’arrivée de la pandémie du COVID-19 au Mali a obligé l’équipe du FACEJ, et bon nombre des jeunes entreprises accompagnées, à réagir et à prendre de nouvelles initiatives, faisant preuve d’innovation et de solidarité face aux difficultés imposées par la situation

Les porteurs de projet, nombreux, ont été particulièrement réactifs face à la crise : certains ont diversifié leurs produits et/ou services, d’autres ont augmenté leur capacité de production et d’autres encore ont créé des partenariats afin d’optimiser la vente de leurs produits.

Parmi ces entrepreneurs :

  • Agaïcha dite Niamoye Yattara a ouvert en 2016 son entreprise « Agaïcha Cosmetics et Bien-être » spécialisée dans la fabrication de produits cosmétiques et de compléments alimentaires à base de matières premières locales. Agaïcha travaille aujourd’hui sur la fabrication d’un gel hydroalcoolique préparé entièrement au Mali qui sera rapidement commercialisé. Elle prévoit également d’organiser une collecte de fonds lui permettant d’acheter de l’alcool et de proposer le produit à un prix de vente réduit, le rendant accessible à tous.
  • De son côté, Mariam Cissé qui dirige l’entreprise « Zanzara », une chaîne de distribution de produits frais et locaux, a développé un service de livraison à domicile. Les produits livrés sont soigneusement nettoyés, les livreurs sont protégés et munis de gel désinfectant et une distance de sécurité de 2 mètres est respectée entre le client et le livreur.
  • Enfin Aissata Traore, à la tête de l’entreprise « Iparila » spécialisée dans la coupe et la couture du Bogolan, s’est non seulement diversifiée dans la confection de masques de protection en tissus, elle a également créé un partenariat avec l’entreprise « Teliman » afin de livrer ses produits en assurant un respect des mesures sanitaires prescrites. Elle a également produit une vidéo expliquant comment nettoyer régulièrement le masque protecteur.

Bien que l’équipe du FACEJ soit mobilisée en télétravail depuis le 23 mars, une permanence présentielle est assurée tous les jours dans les locaux du FACEJ. Trois agents maintiennent ainsi un appui opérationnel et coordonnent l’ensemble des activités. De nouveaux canaux de communication (Skype, Zoom, Whatsapp) ont par ailleurs été activés afin de faciliter le suivi des activités et la communication avec les partenaires. Bien évidemment, le FACEJ poursuit toutes ces activités dont la tenue des comités de sélection, le financement de nouvelles entreprises et le suivi des entreprises déjà financées. Son équipe reste très engagée au service de tous et continue d’étudier de nouvelles perspectives pour adapter, mieux encore, les dispositifs face à la crise. Des réflexions et propositions sont en cours d’étude, que ce soit sur les modalités de remboursement des échéances de prêts par exemple, ou encore la mise en place de nouveaux mécanismes de financement…

Autant de nouvelles perspectives qui, gageons-le, renforceront notre capacité à relever tous ensemble, le défi de cette pandémie !

Nouvelle Mali