Nous utilisons des cookies pour optimiser ce site.
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus

Techniques de formation d’adultes en milieu rural dans le domaine agro-sylvo-pastoral

En vue de diversifier ses axes d’intervention et de toucher les personnes vulnérables vivant en milieu rural, Swisscontact Burkina Faso est en train de mettre en place un dispositif de formation professionnelle rurale pour permettre à ces personnes d’acquérir de nouvelles techniques/compétences, d’accroître leur productivité et d’augmenter leurs revenus.

Dans le cadre du renforcement des compétences des petits exploitants paysans de son axe formation professionnelle rurale (FPR) du Programme d’Appui au Développement Communal (PADC), Swisscontact Burkina Faso a organisé des formations à l’intention des formateurs de différents niveaux durant ce second semestre 2017.

Les bénéficiaires finaux de la formation sont des petits exploitants paysans vivant en milieu rural, généralement dans les villages satellites des communes. Ils exercent de petites activités (agricole, maraîchère, apicole, élevage, …) et utilisent souvent des méthodes rudimentaires pour subvenir aux besoins de leurs familles.

Courant 2016, une étude a été réalisée sur le diagnostic des sous-filières agro-sylvo-pastorales porteuses (rentables) dans les villages satellites des communes de Dano et de Koudougou. A l’issue de cette étude,  Swisscontact Burkina Faso a procédé à un recensement des modules de formation et des personnes ressources disponibles dans les zones d’intervention du projet PADC.

Un atelier a également réuni les acteurs des filières agro-sylvo-pastorales et les acteurs du développement économique local (DEL) pour définir les opportunités de la formation professionnelle rurale.

Afin de permettre aux petits exploitants paysans d’acquérir de nouvelles compétences dans leur domaine, Swisscontact a initié par la suite une première formation de 13 formateurs de formateurs aux techniques de formation des adultes en milieu rural. Cette formation a été animée par M. Roby Rampin, conseiller régional de Swisscontact en formation professionnelle et M. Doua Allain Gnabahou, consultant DEL.

Ces formateurs de formateurs sont maintenant aptes à renforcer les capacités de formateurs locaux qui dispenseront à leur tour les techniques apprises dans le domaine agro-sylvo-pastoral et une  deuxième formation de formateurs a eu lieu ensuite.

La 3ème étape concerne la formation des petits exploitants paysans. Ces formations seront assurées en 2018 dans les villages au profit des paysans qui pourront ainsi bénéficier de perfectionnements techniques in situ et orientés vers le marché.

Burkina Faso Nouvelle Compétences