Nous utilisons des cookies pour optimiser ce site.
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus

Swisscontact promeut une provende industrielle de qualité et à moindre coût pour les pisciculteurs

Le jeudi 17 Septembre 2020, quatre (4) exploitations piscicoles localisés à Sèmè-Podji, Avrankou et Ifangni ont reçu la visite d’une délégation de Swisscontact conduite par la chargée de programme de développement et des partenaires constitués de la Fédération Béninoise pour la Promotion de l’Aquaculture (FéBéPA) et de la Ferme Agro Pastorale de la Vallée (FAPV). Cette visite est organisée dans le cadre du projet des Marchés Inclusifs Agrumes Pisciculture (P-MIAP) dont l’objectif global est d’améliorer les conditions de vie des petits producteurs (pisciculteurs et agrumiculteurs) à travers une augmentation de leur revenu.

Le P-MIAP, financé et mis en œuvre par Swisscontact, se concentre sur les thématiques telles que « compétitivité du poisson local par rapport au poisson importé », « protection environnementale », « genre », « sécurité alimentaire » et « autonomisation économique des femmes et des jeunes » afin d'impulser la croissance économique et contribuer à la réduction de la pauvreté au Bénin.
La stratégie du projet en lien avec le premier thème est de rendre compétitive la production locale de poissons par rapport aux poissons importés et ceci à travers des intrants piscicoles (provende et alevins) de qualité, à moindre coûts et accessibles aux pisciculteurs. Le véritable problème auquel les pisciculteurs sont confrontés est la non-disponibilité d’une provende industrielle de bonne qualité avec un prix accessible sachant que la provende occupe plus de 70% du coût de production.
Pour résoudre cette difficulté, le projet appuie la réalisation d’essais sur une nouvelle provende industrielle produite par la FAPV sise à Hozin dans la commune de Dangbo qui dureront 5 mois. L’efficacité de cette provende sur la production est expérimentée par huit (8) pisciculteurs sélectionnés par la FéBéPA. Cet aliment, de bonne qualité avec un prix accessible aux pisciculteurs, permettra progressivement de réduire les coûts de production et contribuera significativement à la compétitivité du poisson produit localement.
Cette visite a permis de constater que les pisciculteurs en cours d’essais ont respecté et appliqué les clauses du protocole d’accord. L’équipe technique a collecté les données de production et a procédé à leur analyse à travers le calcul de certains paramètres zootechniques tels que le gain moyen quotidien (GMQ). L’analyse de ces paramètres au niveau de chaque pisciculteur a permis de confirmer un bon déroulement des essais. Les conseils qui leur ont été prodigués laissent espérer un meilleur aboutissement des essais. « Si les essais sur cette provende sont concluants, FéBéPA pourra se positionner comme un intermédiaire pour la distribution de cette provende à ses membres » explique le président de FéBéPA.
La FéBéPA et le représentant de la FAPV ont remercié Swisscontact pour sa facilitation et son accompagnement qui permettront d’améliorer la performance et les conditions de vie des pisciculteurs en République du Bénin.

Nouvelle Bénin Entreprise