Nous utilisons des cookies pour optimiser ce site.
En utilisant ce site, vous acceptez notre utilisation des cookies.   En savoir plus

Des infrastructures modernes pour l’autonomisation économique des femmes Peules

Dans le cadre de la mise en œuvre de la phase 2 du Programme d’Appui au Secteur du Développement Rural (PASDeR-2) financé par la Coopération Suisse au Bénin et exécuté par le consortium Swisscontact-LARES, l’Union Départementale des Organisations Professionnelles d’Eleveurs de Ruminants du Borgou et de l’Alibori (UDOPER/BA) a réalisé plusieurs infrastructures agro-pastorales au profit des femmes membres de son réseau pour l’amélioration de leur autonomisation économique et de leur statut social.

Cette organisation, en collaboration avec l’équipe technique du Consortium Swisscontact-LARES, des représentants des services déconcentrés de l’Etat (Direction Départementale de l’Agriculture et de la Pêche, l’Agence Territoriale de Développement Agricole), des autorités communales et des bénéficiaires, a  procédé à la réception définitive de deux enclos modernes réalisés à Guéguiré (Nikki) et à Sonou Gah (Banikoara)  le mercredi 22 janvier 2020 et de l’unité de transformation du lait en produits dérivés de Bouca (Kalalé),  le vendredi 24 janvier 2020.
«Cet enclos moderne a amplifié la passion d’élevage qui est en nous, femmes d’éleveurs. Avec cette infrastructure, nous contribuons davantage aux charges de nos foyers»  affirme Madame Amina YERO, membre du Groupement Professionnel des Femmes Eleveuses de Ruminants de Sounon Gah.
Aussi, faut-il le préciser, la réception définitive de l’Unité de Bouca  a été marquée par la présence effective de Madame Kadidjath DEMON DJEGGA, Maire de la commune de Kalalé. Pour elle, « La Coopération Suisse au Bénin constitue une grande opportunité pour les femmes en général et pour celles de Kalalé en particulier». Elle a ainsi pris l’engagement d’accompagner et de faire le suivi des activités menées par les femmes pour un usage optimal de l’ouvrage. 
Globalement, les bénéficiaires sont satisfaits de la qualité des travaux et remercient la Coopération Suisse au Bénin pour cet accompagnement. Pour ces femmes, la réalisation de ces infrastructures couplée aux renforcements de capacité apportés par le PASDeR ont fortement contribué à l’amélioration de leur condition de vie et de travail.

Bénin Nouvelle Entreprise