Formation professionnelle

La formation professionnelle initiale prépare les jeunes hommes et femmes à acquérir les connaissances, les compétences et les attitudes nécessaires pour entrer avec succès dans le monde du travail ou poursuivre des études supérieures.

De nombreux pays font face de façon significative au chômage ou au sous-emploi. Les jeunes hommes et femmes sont particulièrement touchés par ce phénomène après leur passage de l'école à la vie active. D'une part, il y a un nombre croissant de jeunes qui ne sont ni dans l'enseignement ni dans l'emploi. D'autre part, les entreprises se plaignent d'un manque de personnel qualifié qui limite leur performance et leur compétitivité globales.

Plusieurs raisons expliquent ces difficultés, notamment le faible financement de l'enseignement professionnel, la faible participation du secteur privé à la conception et à la mise en œuvre, les instructeurs mal formés qui n'ont pas d'expérience dans le domaine et qui disposent de programmes et d'équipements obsolètes pour se former. En raison de ces défis, il est difficile de dispenser une formation de qualité pertinente. En outre, l'offre de formation n'est souvent pas adaptée aux réalités sociales et économiques locales ou nationales.

Renforcement des capacités des parties prenantes pour une éducation de qualité

Swisscontact renforce les capacités des parties prenantes comme le gouvernement, les prestataires de formation, les associations du secteur privé et les entreprises. Ensemble, nous concevons et mettons en œuvre des programmes pertinents et adaptés pour l'enseignement professionnel, y compris des apprentissages ou des formations professionnelles alternées, et nous ouvrons des possibilités d'offres de formation durables et pertinentes. 

Un système de formation solide est fondamental pour un pays, son secteur privé ainsi que ses citoyens. Un enseignement et une formation professionnels améliorés et appropriés visent à :

  • permettre aux jeunes hommes et femmes d'acquérir des compétences en matière d'employabilité pour la vie ;
  • garantir leur engagement tout au long de leur vie en tant que contributeurs productifs à l'économie et en tant que citoyens responsables dans la société, contribuant ainsi à la richesse globale d'un pays ;
  • augmenter la productivité et la compétitivité globales des entreprises et du secteur dans son ensemble.

Nos projets

Tunisie
Formation professionnelle initiale, Insertion au marché du travail  
Le programme Takween, Formation professionnelle en Tunisie
Le programme Takween vise à rendre la formation professionnelle plus attractive grâce à un système de FP performant et connu du public, doté de nouvelles possibilités de FP qui permettent d’améliorer l’employabilité des jeunes tunisiennes et tunisiens, et qui conduisent à l’insertion professionnelle effective et à la croissance économique durable grâce à l’implication des acteurs privés et à des PPP. Le programme Takween est conduit sous la tutelle du Ministère de l’Emploi et de la Formation Professionnelle.
Suisse, Tunisie
Insertion au marché du travail  
Perspectives pour les jeunes Tunisiens et Tunisiennes qualifiés et contribution de la diaspora tunisienne
Dans le cadre de sa collaboration avec la Tunisie, le programme développé par la Confédération suisse a pour objectif de gagner la diaspora tunisienne en faveur d’un développement durable en Tunisie et d’encourager la migration circulaire qualifiée entre la Tunisie et d’autres pays d’Europe.Outre les défis que représentent les...
Maroc
Insertion au marché du travail  
Coaching pour l’emploi et l’entrepreneuriat - Insertion professionnelle pour les jeunes défavorisés
L'objective du projet est de permettre aux jeunes femmes défavorisées du Maroc d’exercer une activité lucrative indépendante. Cela leur permet de pourvoir elles-mêmes à leurs moyens d’existence. 
Liban
Formation professionnelle initiale
Tafawoq
Le projet permet à 500 jeunes femmes et hommes libanais, syriens et palestiniens de participer à un cycle d'accompagnement qui leur enseigne les compétences de base pour s'intégrer au marché du travail dans les zones du projet de Tripoli, Beddawi, Mont Liban et Beyrouth. Simultanément, le projet s'efforce de matérialiser les perspectives d'emploi de ces jeunes participants en leur offrant des services d'aide à l'emploi et en facilitant la mise en réseau des jeunes avec les entreprises locales.